grippe aviaire pandemie
Grippe Aviaire - Risque de pandmie - Vaccin

Grippe Aviaire : Selon la FAO, il faudra dix ans pour radiquer le Virus H5N1 
Grippe Aviaire : Selon la FAO, il faudra dix ans pour radiquer le Virus H5N1Grippe Aviaire : Selon la FAO, il faudra dix ans pour radiquer le Virus H5N1
Cette affection est transmissible entre volatiles et plus rarement des mammifres (dont le porc qui est la fois rceptif aux virus grippaux aviaires et humains), mais elle est habituellement difficilement transmissible l'homme. Certaines espces d'oiseaux, et en particulier certains canards sont souvent porteurs asymptomatiques

Selon un tout nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), publi jeudi, l'limination chez les volailles du virus hautement pathogne H5N1 de l'influenza aviaire dans les six pays o il demeure endmique prendra au moins dix ans.

La grippe aviaire dsigne les diffrentes formes du virus de la grippe qui infecte les oiseaux sauvages et domestiques. La maladie est galement connue sous le nom de peste aviaire. En 2004, une souche H5N1 du virus a t mdiatise en raison de sa dangerosit et de sa transmissibilit l'homme.


Publicit

Cette affection est transmissible entre volatiles et plus rarement des mammifres (dont le porc qui est la fois rceptif aux virus grippaux aviaires et humains), mais elle est habituellement difficilement transmissible l'homme. Certaines espces d'oiseaux, et en particulier certains canards sont souvent porteurs asymptomatiques.

Cette affection est transmissible entre volatiles et plus rarement des mammifres (dont le porc qui est la fois rceptif aux virus grippaux aviaires et humains), mais elle est habituellement difficilement transmissible l'homme. Certaines espces d'oiseaux, et en particulier certains canards sont souvent porteurs asymptomatiques

Lors du pic enregistr en 2006, la souche H5N1 de l'influenza aviaire hautement pathogne (H5N1 HPAI) tait signale dans 60 pays. Aujourd'hui, la plupart de ces pays ont russi l'enrayer, mais le virus demeure solidement retranch au Bangladesh, en Chine, en Egypte, en Inde, en Indonsie et au Viet Nam du fait.

l'heure actuelle, on n'a observ que des transmissions d'oiseaux hommes qui restent rares. Toutefois l'OMS craint que le virus ne mute crant ainsi une pandmie hautement mortelle. Les premires estimations optimistes valuent sept huit millions de morts ; les estimations pessimistes plusieurs centaines de millions. En septembre 2008 le nombre de cas mortels est de 245 et aucun dans les pays hautement industrialiss. Dbut 2009, ce virus reste actif chez les oiseaux, essentiellement en Asie du Sud-Est et le risque d'une pandmie est toujours prsent.

Le rapport de la FAO formule des recommandations spcifiques pour chaque pays concernant les mesures prendre au cours des cinq prochaines annes en vue de l'limination du virus et prconise un engagement durable en faveur des efforts d'radication dploys la fois par les bailleurs de fonds internationaux et les gouvernements des pays dans lesquels la maladie demeure endmique.

 Les recommandations, qui sont tires des leons apprises au cours des sept dernires annes, sont faites sur mesure en fonction des diffrences locales de la filire volailles de chacun des pays concerns. Elles tiennent galement compte du niveau de dveloppement du programme H5N1 HPAI et des caractristiques nationales et sociopolitiques de chaque pays (') Chaque activit a des objectifs bien dfinis qui permettent de mesurer les progrs accomplis et de faire en sorte que les pays ne perdent pas de vue le but final: l'limination du virus. Il convient de noter que toutes les activits proposes dveloppent les comptences pour faire face aussi d'autres maladies qui pourraient apparatre ou rapparatre , indique Juan Lubroth, vtrinaire en chef de la FAO.

Si la question de la grippe aviaire a rapidement mobilis tant d'experts et d'organismes internationaux, dont l'ONU, l'Organisation mondiale de la sant et la FAO, c'est en raison d'une possible humanisation du virus H5N1, qui par ailleurs semble aussi dangereux que celui de la grippe de 1918, qui est aujourd'hui le seul auquel on puisse le comparer en termes de virulence. Il ne lui manque que la capacit d'infecter facilement l'homme.

En novembre 2004, Shigeru Omi, directeur rgional de l'OMS estimait que les valuations les plus prudentes font tat de sept dix millions de morts, mais le maximum pourrait tre de cinquante millions ou mme, dans le pire des scnarios, cent millions.

Fin dcembre 2004, Klaus Sthr et un autre expert de l'OMS dclarent En quelques mois, prs de 30 millions de personnes auraient besoin d'tre hospitalises, un quart d'entre elles mourraient.

Le professeur Didier Houssin, dlgu interministriel charg de la lutte contre cette maladie, dclare le 17 octobre 2005 qu'une pandmie grippale est inluctable sans pouvoir en prvoir la date. Un ventuel virus humanis de la grippe aviaire devra en tout cas tre circonscrit en deux quatre semaines, a rappel un expert de l'OMS, sinon il serait ensuite impossible contenir.

Le 17 janvier 2006, l'Institut de veille sanitaire publie dans son bulletin hebdomadaire qu'une pandmie grippale rsultant d'une mutation d'un virus aviaire (H5N1 ou autre) pourrait atteindre entre 15% et 35% de la population franaise et serait responsable d'environ prs 600 000 hospitalisations et 118 500 dcs sont attendus en l'absence de traitement ou de vaccin.

Selon la Banque mondiale, il faudrait mettre en 'uvre un budget d'un milliard et demi d'USD comme moyen de contrer la pandmie. De plus, si une pandmie devait se dclarer dans un pays mal prpar, le risque de ractions violentes est important, motives par la panique, de la part de la population, notamment en ce qui concerne la distribution des masques et des antiviraux.

titre d'exemple, le Qubec a prvu que 1/3 des Qubcois soient malades, que 2,6 millions de personnes soient infectes, que 1,4 million de malades ncessitent un mdecin avec 34 000 hospitalisations et 8500 morts au maximum.

Aujourd'hui, la stratgie mondiale de prvention et de lutte contre H5N1 HPAI mise au point par la FAO et l'Organisation mondiale de la sant animale (OIE) avertit que l'limination de l'infection dans les pays o le virus H5N1 est endmique ncessitera un engagement constant et prconise une approche moyen et long terme plutt qu'une simple rponse l'urgence.

Ceci devra inclure la formation continue dans les institutions cls, des ajustements durables la filire volailles pour rduire les risques de maladie et d'infection, un engagement effectif des partenaires du secteur priv en matire d'efforts pour la rduction des risques, un engagement politique durable et la mise en 'uvre de mesures de lutte intrimaires appropries, notamment la vaccination, en vue de circonscrire l'infection, peut on lire dans le communiqu de presse de la FAO.


Voir aussi :
 - 24 foyers de grippe aviaire en Afrique du Sud
 - Epidmie de grippe aviaire aux Philippines

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche