securite prevention
Scurit - Prvention - Accidents du travail - Risques

Nouveau rebondissement vers l'interdiction du Bisphnol A dans les biberons 
Nouveau rebondissement vers l'interdiction du Bisphnol A dans les biberonsNouveau rebondissement vers l'interdiction du Bisphnol A dans les biberons
Lors d'une interview consacre au site FoodProductionDaily.com, la Commission Europenne a dclar via son porte-parole Frdric Vincent qu'elle s'engageait vers une interdiction des biberons au bisphnol.

Lors d'une interview consacre au site FoodProductionDaily.com, la Commission Europenne a dclar via son porte-parole Frdric Vincent qu'elle s'engageait vers une interdiction des biberons au bisphnol.

Suite cette annonce, le RES se flicite de cette prise de position qui reconnat l'existence d'un problme de toxicit lie cette molcule et qui conforte la position vote par les parlementaires franais en juin dernier, peut on lire dans un communiqu de presse.


Publicit

Mais pour le RES, cette mesure doit l'vidence tre complte, car personne ne comprendrait que l'on se proccupe de protger les nourrissons nourris via un biberon au BPA, mais pas ceux qui sont nourris au sein maternel alors que le lait maternel est tout autant contamin.

Nouveau rebondissement vers l'interdiction du Bisphnol A dans les biberons

Le Bisphnol A (BPA) est un compos chimique issu de la raction entre deux quivalents de phnol et un quivalent d'actone, dont la toxicit sur le corps humain est en dbat. Le bisphnol est utilis en particulier dans la fabrication des biberons, ce qui a t interdit pour des raisons sanitaires au Canada et le 23 juin 2010 en France (aprs proposition du Snat en mars 2010, dans le cadre du projet de loi Grenelle 2).

Le bisphnol A est connu pour s'extraire des plastiques spontanment trs faible dose [rf. souhaite] et plus significativement s'il est nettoy avec des dtergents puissants ou utilis pour contenir des acides, ou des liquides hautes tempratures.

95 % des chantillons d'urine collects auprs d'adultes amricains contenaient des niveaux quantifiables de BPA. Il peut tre accumul dans les tissus gras. La contamination humaine se fait essentiellement par ingestion mais un passage par les voies respiratoires ou la peau est possible.

Ainsi, saluant la dcision de la Commission europenne qui s'est engage, le 19 novembre dernier, interdire les biberons base de bisphnol A (BPA), le Rseau Environnement Sant (RES) rclame nanmoins, lundi 22 novembre, l'interdiction du compos chimique dans tous les contenants alimentaires. Selon le RES, il faut galement liminer la contamination maternelle qui passe par l'alimentation, et notamment par le revtement intrieur des botes de conserves.

Selon le RES, c'est bien de se proccuper de la contamination des nourrissons, mais comme cette contamination dbute ds la gestation, l'enjeu est d'liminer la contamination maternelle. Celle-ci passe par l'alimentation et provient en premier lieu, du revtement intrieur des botes de conserve. C'est pourquoi le RES demande une interdiction du BPA dans les contenants alimentaires, peut on lire dans un communiqu de presse.

En 2008, le bisphnol A tait trs prsent dans les plastiques alimentaires et notamment dans les polycarbonate s, dans 90 % des biberons qui peuvent en relarguer des quantits significatives dans les aliments ainsi donns aux bbs. Face aux risques mdiatiss cette anne, certains fabricants de biberons (Dodie ; Avent du groupe Philips) ont dcid la mme anne de fabriquer des biberons sans BPA mais commercialiss plus chers. Ceux-ci ont galement publi des questions/rponses sur leurs sites Internet pour rassurer les clients et leur donner leurs avis sur le bisphnol A et leurs recommandations d'utilisation des biberons actuels (notamment la chauffe .)

Le 17 octobre 2008, le Canada est devenu le premier pays dans le monde interdire les biberons contenant du bisphnol A. La France les a interdit deux ans aprs, en 2010 dans le cadre du projet de loi Grenelle 2).

En France, dans un communiqu du 13 novembre 2008, l'Agence franaise de scurit sanitaire des aliments (Afssa) s'est aligne sur les conclusions de l'Autorit europenne de scurit des aliments (AESA) selon lesquelles l'exposition des nourrissons au bisphnol A est largement infrieure la dose journalire tolrable (DJT) et ce, mme en cas de chauffage aux micro-ondes. Quelques jours plus tard, le Canard enchan dnonait un conflit d'intrt en faisant remarquer que de nombreux membres du comit d'experts de l'Afssa taient galement employs par l'industrie du plastique.

Dbut 2009, la polmique enfle. En France, le Rseau environnement sant (RES), qui regroupe associations, ONG et scientifiques, demande aussi l'interdiction du BPA dans les plastiques alimentaires . Aux tats-Unis comme en France, un certain nombre de fabricants annoncent qu'ils proposent ou vont proposer des biberons garantis sans bisphnol A.

Les endocrinologues constatent une augmentation des problmes testiculaires chez les garons, de l'obsit prcoce et une avance de l'ge de pubert des filles (Ex : selon une tude publie en 2010, ayant port sur 1239 jeunes filles de 3 rgions des Etats-Unis, 15% d'entre elles ont entam leur pubert vers 7 ans, et 20% avaient de premiers poils pubiens ds 8 ans , ce qui confirme des rsultats danois montrant que la formation des seins est de plus en plus prcoce chez les jeunes europennes. Des variations ethniques ou rgionales sont constates, qui pourraient tre lies l'alimentation et ventuellement l'exposition au Bisphnol A ou d'autres facteurs environnementaux.

Lors de son colloque annuel (10 juin 2009), la Socit internationale d'endocrinologie a de nouveau alert sur cette question (effet perturbateur endocrinien sur la reproduction, implications dans les cancers du sein et de la prostate, dans certaines pathologies cardiovasculaires, de la thyrode et l'obsit). Elle a appel rduire l'exposition de la population ces molcules, au nom du principe de prcaution. Elle a publi une dclaration scientifique , dans la revue Endocrine Reviews. La dclaration juge le problme proccupant, et appelle renforcer la recherche.

Le 5 fvrier 2010, l'Agence Franaise de Scurit Sanitaire des Aliments (Afssa) a rendu son avis sur le bisphnol A. L'Afssa dit "constater des "effets subtils" sur de jeunes rats, ce qui l'incite poursuivre son travail d'expertise pour comprendre ces signaux d'alertes". Elle conseille donc de ne pas "chauffer trop fort" les aliments ou biberons aux micro-ondes. Une recommandation qui ne satisfait pas du tout les mdecins de l'Association Sant Environnement France. Dans le doute, les mdecins de l'association appellent prendre quelques prcautions simples, notamment prfrer l'utilisation de biberons en verre incassable ou en plastique sans BPA.

Le 23 juin 2010, le Parlement interdit la fabrication et la commercialisation de biberons contenant du bisphnol A.

La prise de position de la Commission Europenne prend le contre-pied des rcents rapports de l'Agence Europenne de Scurit Sanitaire (EFSA). Bien que la littrature scientifique publie sur la toxicit de cette molcule soit de plus en plus nombreuse et conclut dans 95 % des cas un impact sanitaire, l'EFSA continue de ne rien trouver d'inquitant et maintient sa Dose Journalire Admissible (DJA) la valeur de 50 microgrammes par kilo et par jour (g/kg/j), apprend t on dans un communiqu de presse.



Voir aussi :
 - La tension monte Bure autour du projet de stockage de dchets nuclaires radioactifs
 - Peines de prison pour les militants Greenpeace qui s'taient introduit dans une centrale nuclaire

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche