politique environnement
Vie Politique Franaise et Europenne - Opinion - Sondage - Manifestations

Charte sur la publicit verte co-responsable, bilan un an et ractions 
Charte sur la publicit verte co-responsable, bilan  un an et ractionsCharte sur la publicit verte co-responsable, bilan un an et ractions
Charte sur la publicit verte co-responsable, bilan un an et ractions. Le Ministre de l'Environnement a prsent le bilan d'un an d'application de la charte pour une publicit co-responsable, la charte sur la publicit verte, pour une publicit plus respectueuse de l'environnement. Prsentation du ministre, de l'ADEME et ractions des associations.

Le Ministre de l'Environnement, l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Matrise de l'Energie) et l'ARPP (Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit) ont prsent le bilan d'un an d'application de la charte pour une publicit co-responsable, la charte sur la publicit verte.

 

Jean-Louis Borloo, ministre de l'environnement, avait sign en avril 2008, avec le Bureau de Vrification de la Publicit - remplac en juin 2008 par l'Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit - une charte d'engagements concrets permettant de faire voluer le dispositif de rgulation de la publicit. En effet, le Grenelle Environnement a fait apparatre qu'une publicit responsable doit renforcer sa vigilance pour viter que certains annonceurs n'aient recourt de faon ambigu ou parfois abusive des arguments environnementaux.


Publicit

Selon le Ministre de l'Environnement,  un an aprs cette signature, tous les engagements sont mis en oeuvre.  La Charte pour une publicit co-responsable d'avril 2008 prvoyait que les publicits utilisant un argument cologique devraient tre soumises systmatiquement l'ARPP. Ce dispositif a t mis en place ds le mois de juin 2008.

 

Charte sur la publicit verte co-responsable, bilan  un an et ractions Le Ministre de l'Environnement a prsent le bilan d'un an d'application de la charte pour une publicit co-responsable, la charte sur la publicit verte, pour une publicit plus respectueuse de l'environnement. Prsentation du ministre, de l'ADEME et ractions des associations.

 

Toujours selon le Ministre de l'Environnement,  depuis cette date, les professionnels de la publicit se sont engags, dans leur ensemble, consulter l'ARPP avant diffusion de toute campagne nationale ayant recours des arguments cologiques, et ce, quel que soit le support de la campagne. Les conseils Argument Ecologique sont dlivrs par l'ARPP dans un dlai maximum de 48h aprs rception de toutes les informations ncessaires concernant le projet de publicit.

 

Alors que les conseils de l'ARPP sont statutairement rservs ses adhrents, cette procdure a t exceptionnellement ouverte aux non-adhrents pour les publicits portant argument cologique. Les professionnels sont incits soumettre leurs projets le plus en amont possible de leur conception, de faon pouvoir rectifier le message un stade o cela est plus facile et moins coteux. 

 

A noter que par argument cologique , on entend toute revendication, indication ou prsentation, sous quelque forme que ce soit, utilise titre principal ou accessoire dans une publicit, tablissant un lien entre les marques, produits, services ou actions d'un annonceur, et le respect de l'environnement . Dans environ 2/3 des cas les demandes de conseil portant sur les publicits avec arguments cologiques ont obtenu en retour des conseils de modification, d'explicitation ou d'abandon des projets, estime le le Ministre de l'Environnement.

 

 Ce dispositif de filtrage amont a permis, grce la mobilisation des professionnels, d'obtenir les rsultats trs satisfaisants relevs dans l'tude ADEME ARPP (taux de manquement aux rgles divis par 2 entre 2006 et 2007). 

 

Ce sont l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Matrise de l'Energie) et l'ARPP (Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit) qui ont annonc les rsultats de cette 3me tude commune dont le but est d'analyser le discours publicitaire utilisant des allgations environnementales, des rsultats jugs  encourageants. 

 

Depuis 2006, le nombre de messages environnementaux n'a cess de crotre dans l'univers publicitaire. En 3 ans, il a t multipli quasiment par 6. Au dbut des travaux mens par l'ADEME et l'ARPP, ce recours l'argument environnemental concernait 1% des visuels diffuss. Aujourd'hui la tendance est nettement marque puisqu'il concerne 6% des visuels. Cette diffusion en perptuelle augmentation ncessite une vigilance accrue de la part des professionnels (annonceurs et agences) qui laborent ces messages.

 

Selon l'Agence de l'Environnement et de la Matrise de l'Energie et l'Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit le discours publicitaire est dsormais plus respectueux des rgles.  Malgr la trs importante croissance de l'utilisation du message environnemental en publicit, les rsultats de l'tude montrent que 9 messages sur 10 sont conformes aux rgles de la dontologie publicitaire en matire d'environnement.  Mais  mme si la proportion de manquements identifis a t divise par 2 depuis 2006, des marges de progression pour une publicit toujours plus co-responsable demeurent. 

 

Pour FNE, la charte sur la publicit verte fte un premier anniversaire mais il n'y a  pas encore de quoi faire la fte . FNE qui est reprsente au sein de l'Autorit de rgulation professionnelle de la publicit estime en effet qu'en matire de publicit verte co-responsable, pour le moment, le compte n'y est pas.

 

Sbastien Genest, Prsident de FNE, a dclar que  c'est l'anniversaire de la charte pour une publicit mais il n'y a pas encore de quoi faire la fte. Certes, nous sommes sur la bonne voie car il n'y a pas d'autre choix que de travailler avec les annonceurs pour lutter contre le Greenwashing. Cependant le systme actuel doit encore tre corrig pour devenir bien plus performant et mettre un terme au mensonge publicitaire .

 

Demand avec force par FNE pendant le Grenelle de l'environnement, la Charte d'engagement et d'objectifs pour une publicit co-responsable a mis fin l'auto-rgulation de la publicit par les professionnels, symbolis par la disparition du Bureau de Vrification de la Publicit (BVP).

Le BVP a t remplac par l'Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit (ARPP), et deux instances un Jury de Dontologie Publicitaire (JDP) compos de personnalits indpendantes de la profession et un Conseil Paritaire de la Publicit (CPP).

 

Les points positifs : Bruno Genty, vice-prsident de FNE et vice-prsident du CPP Le CCP a permis un dialogue entre les associations qui s'est traduit par une refonte des rgles dontologiques en matire de publicit et d'environnement.

 

De son ct, le JDP a rendu des avis dfavorables sur plusieurs publicits contenant des allgations propres tromper le consommateur. Parmi celles-ci, citons :

  • la publicit de France Betteraves qui laissait croire que les agro-carburants taient favorables la biodiversit (plainte dpose par la FNAUT),
  • un publi-reportage d'AREVA dans une revue pour la jeunesse (plainte dpose par le rseau Sortir du nuclaire).

Enfin, dsormais, n'importe quel citoyen peut saisir le JDP pour dposer une plainte l'encontre d'une publicit. Il est de notre responsabilit de faire vivre ce processus. Toutefois, il est important de dposer un dossier bien construit, argument, ne se limitant pas des opinions ou des jugements personnels' sinon nous nous condamnons l'chec.

 

Les points ngatifs : Le remplacement du BVP par l'Autorit de Rgulation Professionnelle de la Publicit ne change pas la donne : ce sont toujours les professionnels qui peuvent avoir le dernier mot.

 

Le principal point faible du nouveau dispositif reste l'absence de sanctions (en dehors des spots tlviss qui ont besoin de l'aval de l'ARPP avant diffusion). A l'occasion de cet anniversaire, FNE ritre sa proposition qu'en cas d'avis dfavorable de l'ARPP ou du JDP, l'annonceur (ou son client) soit contraint de consacrer le mme budget pour informer le public de l'avis des instances de contrle.

 

FNE demande aussi  des moyens pour sensibiliser la profession sur les nouvelles rgles dontologiques. La recommandation ne sert pas grand-chose si les publicistes ne la comprennent pas. Ainsi, ces professionnels devraient tre forms aux thmatiques environnementales afin d'tre en mesure de comprendre les recommandations qui leur sont adresses. Cela pose la question des moyens mobiliser par la profession et sur ce point, tout reste faire. 



Voir aussi :
 - Macron exhorte l'Europe fixer un prix minimum pour le dioxyde de carbone
 - L'ONU vers une reconnaissance des droits environnementaux ?

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche