air pollution
Air - Pollution de l'air - Air ambiant

Pollution de l'air et particules fines, un facteur aggravant de mortalit selon l'Afsset 
Pollution de l'air et particules fines, un facteur aggravant de mortalit selonPollution de l'air et particules fines, un facteur aggravant de mortalit selon
Pollution de l'air et particules fines, un facteur aggravant de mortalit selon l'Afsset. Pour l'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET), les particules fines seraient un facteur aggravant de mortalit, de l'ordre de 30 000 personnes par an en France.

L'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET) a rendu un avis sur les particules fines en France, les particules prsentent dans l'air extrieur, qui sont inhalables, et qui peuvent prsenter des risques pour la sant.

 

Pour l'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET), il n'y aurait pas de seuil de pollution en-dessous duquel il n'y a pas d'impact sanitaire, et les particules fines seraient un facteur aggravant de mortalit, de l'ordre de 30 000 personnes par an en France.


Publicit

 L'avis conclut qu'on ne peut trouver de seuil de pollution atmosphrique au-dessous duquel il n'y aurait pas d'impact sanitaire. De plus les expositions frquentes des niveaux modrs de pollution ont plus d'impact sanitaire que les pics, en France. 

 

Pollution de l'air et particules fines, un facteur aggravant de mortalit selon l'Afsset Pour l'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET), les particules fines seraient un facteur aggravant de mortalit, de l'ordre de 30 000 personnes par an en France.

 

La surveillance de la qualit de l'air extrieur, ralise par l'Etat avec le concours d'associations agres, comprend la mesure des particules fines ' particules inhalables PM10 et PM2,5 - depuis la loi sur l'Air (LAURE) vote en 1996.

 

Comme pour les autres polluants atmosphriques, l'impact sanitaire des particules dans l'air est apprhender sous deux dimensions, celui de l'effet de la pollution moyenne de l'air tout au long de l'anne, mais aussi l'impact de pics de pollution o les concentrations peuvent atteindre des niveaux levs.

 

Ds 2007, la Direction Gnrale de la Sant et la Direction Gnrale de la Prvention des Risques dcident de mettre en place un mode de gestion des pics de pollution aux particules travers des seuils d'information, de recommandation et d'alerte vis--vis des populations.

Elles saisissent galement l'AFSSET, Agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail, pour expertiser les liens entre des niveaux levs de pollution de courte dure mesurs dans l'air et la sant de l'homme.

 

L'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET) a rendu ce jour son avis qui souligne que l'impact sanitaire des particules dans l'air existe ds des niveaux moyens de pollution, que l'exposition dans le temps de la population semble davantage dterminante que l'exposition pendant une dure courte des concentrations leves.

 

Selon l'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET), il n'y aurait pas de seuil de pollution en-dessous duquel il n'y a pas d'impact sanitaire. Toutefois, la mise en 'uvre de seuils d'information et d'alerte relatifs aux particules permet une meilleure protection des populations sensibles lors de pics. Elle sensibilise aussi le public la question de la pollution atmosphrique.

 

D'autre part, l'agence franaise de scurit sanitaire de l'environnement et du travail (AFSSET) rappelle les divers travaux montrant que les particules fines seraient un facteur aggravant de mortalit, de l'ordre de 30 000 personnes par an en France, essentiellement des personnes dj fragilises.

 

Le Gouvernement s'est donn pour objectif de rduire de 30% les concentrations moyennes en particules fines (PM 2,5 et PM10) dans l'air ambiant d'ici 2015. Une valeur limite de 15 mg/m3 de PM2,5 a t fixe. Cette mesure tant plus svre que celle fixe par la Directive europenne du 21 mai 2008 sur l'air ambiant.

 

Cet objectif, conforme aux conclusions du Grenelle de l'environnement, est un impratif de sant environnementale. C'est en effet le Grenelle de l'environnement qui a conclu qu'il fallait mettre en place un plan particules avec un objectif de 15mg/m3 (PM2,5), valeur cible en 2010 et obligatoire en 2015, soit une rduction de 30% de la pollution, et avec atteinte terme de la valeur guide de l'OMS (10mg/m3).

 

C'est pourquoi Jean-Louis BORLOO, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, et Chantal JOUANNO, ont demand qu'un plan particules soit inclus dans le deuxime plan national sant-environnement ds sa sortie en avril 2009.

 

Pour le gouvernement, la priorit doit tre donne la rduction des pollutions la source. C'est pourquoi le plan particules engagera des mesures qui visent la rduction des missions, tout particulirement celles lies aux installations anciennes de combustion du bois et aux transports. Il sera dclin par rgion.

 

Autre priorit voulue par les ministres, celle de rsoudre les ingalits environnementales et de cibler les mesures sur les populations sensibles. Un plan spcifique sera ainsi mis en place pour surveiller la qualit de l'air dans les crches et les coles dans le courant du dernier trimestre 2009.



Voir aussi :
 - La pollution lie l'industrie automobile en augmentation en Allemagne
 - L'Asie, un champ de bataille cl dans la lutte contre la pollution atmosphrique

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche