sante alimentation
Sant - Alimentation - Recherche

Visiteurs mdicaux et mdecins gnralistes, information biaise sur le mdicament ? 
Visiteurs mdicaux et mdecins gnralistes, information sur le mdicamentVisiteurs mdicaux et mdecins gnralistes, information sur le mdicament
Visiteurs mdicaux et mdecins gnralistes, information biaise sur le mdicament ? L'Igas a publi un rapport sur l'information des mdecins gnralistes sur le mdicament

L'Inspection gnrale des affaires sociales (Igas) a publi un rapport sur  l'information des mdecins gnralistes sur le mdicament . Dans ce rapport, l'Igas dnonce le poids de l'industrie pharmaceutique face aux mdecins gnralistes.

 

Ce rapport de l'inspection gnrale des affaires sociales (IGAS), rendu public mercredi 31 octobre, recommande aux pouvoirs publics de  rduire de plus de moiti les dpenses que les laboratoires consacrent la promotion du mdicament .


Publicit

Alors que pour l'Igas, les mdecins gnralistes trouvent les informations sur les mdicaments auprs des laboratoires pharmaceutiques et des visiteurs mdicaux, l'Inspection gnrale des affaires sociales estime que les informations dlivres aux mdecins sur les mdicaments lors des visites mdicales sont souvent biaises.

 

Le rapport de l'Inspection gnrale des affaires sociales (Igas) sur l'information des mdecins gnralistes sur le mdicament pointe du doigt la visite mdicale, l'industrie dpensant tous les ans quelque 25 000 euros par mdecin gnraliste pour  apporter des informations aux mdecins.

 

Pour l'Igas, au del des sommes mises en jeu, ce mode d'information mdicale fait obstacle au dveloppement de dmarches plus exigeantes de recherche d'information par les mdecins . La visite mdicale connat par ailleurs une forte progression en France. De 17 500 visiteurs mdicaux en 1998, la visite mdicale est passe 23 250 visiteurs en 2005.

 

Or pour l'Igas, l'information du mdecin sur les mdicaments via les visites mdicales souffre de nombreux travers, comme le signale nos confrres du journal Le Figaro, dont des  tudes cliniques ngatives non publies ou peu diffuses, l'origine du financement de l'tude qui influence les rsultats ou l'interprtation des rsultats qui en est donne, la difficult analyser la rigueur mthodologique de l'tude (ou son absence), le choix des critres d'valuation, ... 

 

Face ce constat, l'Igas prconise de faire de la Haute Autorit de Sant (HAS) l'metteur unique d'information sur le bon usage du mdicament .

 

En effet, aujourd'hui, la faiblesse de l'information publique laisse libre cours la promotion commerciale . L'igas estime aussi qu'il faut confier l'HAS la dfinition et la mise en oeuvre d'une stratgie de promotion publique des bonnes pratiques de prescription . Pour l'Inspection gnrale des affaires sociales, la recommandation de bonne pratique intgre les critres de la supriorit clinique d'une nouvelle molcule et son insertion dans les stratgies thrapeutiques .

 

Raction des entreprises du mdicament pour qui, dans un communiqu,  l'Igas n'apprhende pas la contribution positive des Entreprises du Mdicament l'information sur l'innovation thrapeutique et l'importance des progrs accomplis en ce domaine, mene en association troite avec les pouvoirs publics. 

 

Selon les Entreprises du Mdicament (Leem),  l'Igas s'est auto-saisie d'une tude sur la visite mdicale qui aboutit un nouveau rapport s'efforant de dmontrer de faon univoque que l'information des mdecins par les Entreprises du Mdicament induit de leur part une prescription inadapte. Cette mise en cause de l'indpendance de la prescription du corps mdical appelle des remarques de mthode et de fond qui enlvent sa crdibilit ce document trs partial. 

 

 L'Igas ne retient que le caractre promotionnel de la visite mdicale alors que celle-ci constitue un mode d'information directe sur les innovations, sur les bnfices risques d'un mdicament et son bon usage, apprci largement des mdecins. Le fait qu'elle soit mene par l'industrie n'enlve rien sa justesse et son utilit, d'autant qu'elle est totalement contrle  estime les Entreprises du Mdicament.

 

Les Entreprises du Mdicament rappellent aussi  qu'elles sont les plus lgitimes pour exposer la ralit de leur mdicament et qu'elles le font avec la responsabilit complte qui est la leur, dans un cadre de rgulation et de progrs auquel elles ne cesseront d'apporter leur contribution positive. 



Voir aussi :
 - Les particules toxiques lies au diesel tuent 6000 personnes par an en Allemagne
 - Lien entre cancer et aliments ultra-transforms

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche