politique environnement
Vie Politique Franaise et Europenne - Opinion - Sondage - Manifestations

RIO+20 : le Prsident de la rpublique prononce son discours au sommet de la Terre  
RIO+20 : le Prsident de la rpublique prononce son discours au sommet de la TerRIO+20 : le Prsident de la rpublique prononce son discours au sommet de la Ter
Attendu depuis des mois, le sommet de la Terre qui se droule Rio du 20 au 22 Juin 2012, semble s'essouffler de plus en plus. C'est dans ce contexte que le prsident Franois Hollande a prononc son discours pour dmontrer les engagements de la France en matire d'environnement et de dveloppement durable.

Attendu depuis des mois, le sommet de la Terre qui se droule Rio du 20 au 22 Juin 2012, semble s'essouffler de plus en plus.

Monsieur le Prsident de la Rpublique Franais, a tenu adresser un discours, plein d'espoir, pour dmontrer les engagements de la France en matire d'environnement et de dveloppement durable.


Publicit

Voici son discours :

 Monsieur le Prsident,

Monsieur le Secrtaire gnral,

Madame la Prsidente,

Mesdames et Messieurs les chefs d'Etat et de gouvernement,

Mesdames, Messieurs,

RIO+20 : le Prsident de la rpublique prononce son discours au sommet de la Terre

Je remercie d'abord la prsidente du Brsil, Dilma ROUSSEF, pour l'accueil qu'elle nous rserve ici pour cette confrence. Je salue l'action qu'elle mne pour le Brsil, qui est une rfrence aujourd'hui aussi bien au nord qu'au sud en matire de dveloppement.

Mais je tenais personnellement venir ici pour cette confrence, au nom de la France. D'abord par ce que c'est un enjeu dcisif pour la plante et que la France doit tre l'une des nations qui montrent l'exemple.

Je voulais aussi, ici, prendre des engagements pour mon pays, tout en favorisant autant qu'il a t possible la discussion et la ngociation dans la dclaration finale.

Je voulais aussi tenir un langage de vrit et de volont. Vrit d'abord sur les rsultats, tels que nous pouvons les imaginer aujourd'hui, de notre confrence.

Il y a eu des avances. J'en vois cinq : d'abord une feuille de route pour les objectifs du dveloppement durable. Ensuite un renforcement de ce Programme auquel nous tenons tant des Nations Unies pour l'environnement. Il y a eu un appel travailler un accord sur la prservation des ocans. Un dbat s'est engag sur l'conomie verte. Et il y a eu un accent qui a t mis sur le social et sur la lutte contre la pauvret. Ce sont des rsultats apprciables !

Ils tiennent pour beaucoup la capacit qui a t la ntre de trouver des compromis mais aussi la mobilisation de la socit civile que je salue. Sans elle, nous n'aurions pas la prise de conscience que nous connaissons aujourd'hui. Et la stimulation, l'incitation pour aller plus loin.

Mais puisque je suis venu tenir un langage de vrit, je dois vous dire que ces rsultats, aussi apprciables soient-ils, sont en dessous de nos responsabilits et de nos attentes.

Je regrette d'abord que nous n'ayons pas abouti la cration d'une Agence spcialise des Nations Unies sur l'environnement. C'est un projet auquel la France est trs attache. Parce que c'est la condition du multilatralisme, parce que c'est la meilleure faon de pouvoir mettre tous les sujets dans la mme organisation et de les traiter en mme temps et dans le mme lieu, et enfin parce que cette agence pourrait se situer Nairobi, en Afrique, et l'Afrique doit avoir la confirmation de son rle dans le monde.

Je regrette galement que la proposition d'instaurer des financements innovants, mme si le communiqu final en fait mention, n'ait pas trouv de traduction concrte. Ces financements sont indispensables. Chacun connait ici la situation budgtaire de bon nombre de nos pays et notamment parmi les plus dvelopps. Et donc si nous n'ajoutons pas des financements aux aides qui sont aujourd'hui prvues, nous ne pourrons pas atteindre les objectifs que nous nous sommes fixs. La France reste donc dtermine instituer avec les Etats qui le voudront, avec les Europens, avec d'autres, une taxe sur les transactions financires.

Et je prends l'engagement que si cette taxe est cre, une partie de ces revenus sera affecte au dveloppement.

Langage de vrit parce que les urgences sont l, parce que les missions de gaz effet de serre n'ont cess d'augmenter jusqu' atteindre en 2011 un record ; parce que les ocans se sont acidifis et appauvris ; parce que la biodiversit s'est effondre ; parce que l'urbanisation progresse partout et parfois rduit la misre des millions d'hommes et de femmes qui s'entassent aux portes des grandes villes ; parce que les ingalits se sont creuses dans les pays riches, mais aussi entre les pays dvelopps et les autres. Donc nous avons besoin d'un sursaut, ici Rio nous en avons pris conscience.

Mais nous avons une nouvelle frontire franchir. Il y a d'abord des changements conduire pour permettre l'accs de tous l'eau, l'nergie et je salue le programme qui a t men pour atteindre cet objectif, parce que nous devons assurer la scurit alimentaire, parce que nous devons viter que les terres arables, les terres cultivables disparaissent progressivement ou soient achetes au dtriment de l'indpendance alimentaire, parce que nous devons conduire la transition nergtique, diversifier les sources d'nergie. Voil l'agenda qui doit tre le ntre.

Par rapport cette grande cause, prenons plusieurs engagements.

D'abord, personne ne peut gagner seul contre les autres la grande bataille pour l'environnement. Ou nous la gagnons ensemble, ou nous la perdrons ensemble.

Le second engagement, c'est de ne pas opposer le nord et le sud, non pas que nous n'ayons pas sur certains sujets des positions diffrentes, mais le dveloppement durable, c'est une cause plantaire, c'est une question vitale pour le monde entier et il n'y a pas les uns contre les autres, il y a tous ensemble.

Et puis le dernier engagement, c'est de considrer que dans la crise que nous traversons, il n'y a pas que la crise financire, il n'y a pas que la crise conomique, il y a aussi la crise cologique. Et pour sortir de la crise, nous avons besoin de plus de priorits donnes l'environnement et au dveloppement. Nous lutterons contre la crise avec tous les moyens de la rgulation.

Enfin, le dveloppement durable n'est pas une contrainte. C'est un levier. Ce n'est pas non plus un outil de protection pour les plus favoriss contre les autres mais de promotion d'une conception de l'humanit.

Voil pourquoi, je voulais venir ici Rio, vous donner la position de la France, les engagements de la France, la conception de la France. Je viens de prendre les responsabilits de mon pays. Je suis au dbut de mon mandat. J'inscris le dveloppement, l'environnement, la lutte contre la pauvret comme grandes priorits de mon quinquennat.

Pour un responsable public, et nous le sommes tous des niveaux diffrents ici, il y a plusieurs faons d'tre utile. Etre utile, ce n'est pas simplement servir les intrts de son pays, ce n'est pas simplement porter les proccupations de son continent, ce n'est pas non plus dfendre seulement le prsent, l'urgent, l'immdiat. Etre un responsable public utile, c'est d'tre capable de parler au nom de la plante et de prparer l'avenir.

Nous sommes tous conscients ici, et je ne vous apprendrai rien, que nous sommes mortels mais notre dignit d'hommes et de femmes, notre condition d'tre humain, c'est de permettre d'autres de vivre aprs nous et mieux que nous. Tel est le sens de ma prsence ici.

Merci. 

La Confrence des Nations unies sur le dveloppement durable (Rio + 20) s'achvera le 22 juin. Plus de 50 000 participants provenant de 190 pays ont entour les nombreux chefs d'Etats et de gouvernement prsents. La France y tait reprsente par le Prsident de la Rpublique, accompagn du ministre des Affaires trangres, de la ministre de l'cologie, du dveloppement durable et de l'nergie, et du ministre dlgu au dveloppement et du ministre dlgu charg de l'conomie sociale et solidaire.

Ce sommet a aussi t marqu par un fort engagement de la socit civile qui participe la dynamique collective. Le mouvement engag Rio doit se poursuivre et avancer dans de nombreux autres domaines comme la mobilisation des ressources. La France, comme l'a rappel le Prsident de la Rpublique, a marqu son attachement des financements nouveaux et en particulier une taxe sur les transactions financires dont le produit serait destin en partie aider au dveloppement et l'environnement des pays mergents.         


Voir aussi :
 - Macron exhorte l'Europe fixer un prix minimum pour le dioxyde de carbone
 - L'ONU vers une reconnaissance des droits environnementaux ?

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche