securite prevention
Scurit - Prvention - Accidents du travail - Risques

Antennes relais : rsultats de l'enqute de l'ASEF 
Antennes relais : rsultats de l'enqute de l'ASEFAntennes relais : rsultats de l'enqute de l'ASEF
L'Association Sant Environnement France a publi aujourd'hui, les rsultats de son enqute d'valuation de l'impact des antennes relais sur la sant des riverains, lance il y a un mois.

L'Association Sant Environnement France a publi aujourd'hui, les rsultats de son enqute d'valuation de l'impact des antennes relais sur la sant des riverains, lance il y a un mois.

Durant tout le mois d'octobre, les mdecins de l'association ont fait remplir des questionnaires de sant 143 locataires des HLMs d'Aix-en-Provence et d'Aubagne. Ces HLMs ont t choisis pour la fertilit de leurs toits, qui abritent entre 12 et 14 antennes, peut on lire dans un communiqu de presse.


Publicit

Le principal objectif de cette tude, tait d'valuer si ces dernires ont un impact sur la sant des riverains.

L'Association Sant Environnement France a publi aujourd'hui, les rsultats de son enqute d'valuation de l'impact des antennes relais sur la sant des riverains, lance il y a un mois

Les questions poses taient du genre : A combien de mtres se situent les antennes relais de leur logement ? Sont-elles en face ? Sur le ct ? Combien de temps par jour utilisent-ils leur tlphone portable ? Quels symptmes observent-ils ? Maux de tte ? Fatigue ? Nauses ? Sont-ils atteints de maladies spcifiques ? Purpura ? Fausse couche ?

Aujourd'hui, les HLM sont de vraies aubaines pour les oprateurs tlphoniques. Ces derniers prfrent installer leurs antennes dans ce genre d'infrastructure du moment qu'il n'y a qu'un seul propritaire convaincre, l'inverse des coproprits.

En effet, les oprateurs se basent sur l'arrt du 7 avril 2005, qui dcrte qu'une antenne relais ne peut tre implante que si les propritaires de l'immeuble l'acceptent l'unanimit.

Ainsi, si l'on est locataire dans un appartement priv ou dans un HLM, on ne nous demande donc pas notre avis.

Selon les rsultats du questionnaire, concernant les acouphnes (sifflements, bourdonnements, etc.), 43% des personnes interroges s'en plaignent - alors que seulement 15% des Franais disent souffrir d'un tel problme.

Pareil pour les troubles du sommeil : 55% des locataires en souffrent, alors qu'on atteint seulement 32% sur la population globale.

Enfin, 27% des sonds avouent avoir du mal se concentrer, alors que c'est le cas de seulement 4% des Franais. Par ailleurs, 83% de ceux qui ont la chance de pouvoir partir en vacances voient leur(s) symptme(s) disparatre au bout de quelques jours lorsqu'ils quittent leur domicile.

Quand on veut dmontrer la responsabilit des radiofrquences lors de troubles de sant chez les riverains d'antennes relais de tlphones mobiles, il est impossible de porter plainte auprs de la justice pour faute puisque les textes officiels ne reconnaissent pas cette nuisance.

L'exposition un tlphone mobile est courte alors que l'exposition des populations aux antennes est une exposition chronique (jour et nuit) en champ lointain, avec des fluctuations nombreuses et imprvisibles des puissances gnres par les antennes.

En fvrier 2009, deux dcisions de justices prises, ont relanc le dbat autour des champs lectromagntiques, en ordonnant, aux oprateurs de tlphonie mobile SFR et Bouygues Tlcom, le dmontage d'antennes relais. Ces dcisions ont t prises au nom du principe de prcaution et du trouble de voisinage d l'impact visuel exceptionnel de ce type d'installation.

Prsente au Grenelle des Ondes en 2009, l'ASEF a beaucoup travaill sur la question des ondes lectromagntiques et sur la gestion de la prise de risque collective.

A noter qu'aujourd'hui, en France, la norme oscille entre 41 et 61 volts/mtre alors que l'ensemble de nos voisins europens a adopt des normes comprises entre 3 et 6 volts/mtre. L'Autriche tant mme pass une rglementation de 0.6 volt/mtre.

Aujourd'hui, les rsultats de cette enqute ne surprennent pas particulirement le Dr Patrice Halimi, Secrtaire Gnral de l'ASEF et Chirurgien-Pdiatre Aix-en-Provence. Il nous explique pourquoi : Les rsultats de cette enqute vont dans le sens de l'tude Bortkiewicz publie en Pologne en 2004 ou encore de l'tude Abdel-Rassoul mene en Egypte en 2007 qui faisaient toutes deux le lien entre les troubles du sommeil et de la concentration et la proximit des antennes relais. On peut galement voquer l'tude Hutter ralise par une quipe de chercheurs autrichiens en 2010 qui a dmontr le lien entre antennes relais et acouphnes. Les locataires que nous avons rencontrs ont l'impression qu'on se moque d'eux. On ne leur a pas demand leur avis pour savoir s'ils taient d'accord pour qu'on leur implante des antennes relais sur leur toit. Ils ne touchent mme pas d'indemnits financires pour a et pourtant ce sont eux qui prennent et assument le risque.C'est anti-dmocratique. En tant que mdecins, nous estimons qu'il n'y a pas ni patient, ni citoyen de seconde zone .

Nous avons donc besoin de normes collectives telles qu'il en existe sur l'air ou sur l'eau ! Le lgislateur doit se saisir de cette question en se demandant qui doit bnficier le doute  complte le Dr Patrice Halimi.



Voir aussi :
 - La tension monte Bure autour du projet de stockage de dchets nuclaires radioactifs
 - Peines de prison pour les militants Greenpeace qui s'taient introduit dans une centrale nuclaire

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche