securite prevention
Scurit - Prvention - Accidents du travail - Risques

L'IRSN publie un rapport sur la scurit des actes de Radiothrapie 
L'IRSN publie un rapport sur la scurit des actes de RadiothrapieL'IRSN publie un rapport sur la scurit des actes de Radiothrapie
Selon un tout nouveau rapport de l'IRSN sur la scurit des actes de Radiothrapie, les mesures de la feuille de route de 2007 ont eu un effet positif dont la prennisation suppose encore certaines volutions

Selon un tout nouveau rapport de l'IRSN sur la scurit des actes de Radiothrapie, les mesures de la feuille de route de 2007 ont eu un effet positif dont la prennisation suppose encore certaines volutions.

Rappel des Faits : La survenue d'un accident d'ampleur exceptionnelle dans le service de radiothrapie du centre Hospitalier Jean Monnet d'Epinal en 2006, suivie d'un accident de radiochirurgie strotaxique au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse en 2007, a conduit le Ministre de la Sant mobiliser l'ensemble des agences et des acteurs de la radiothrapie pour dfinir des mesures nationales destines amliorer la scurit des soins. Ces mesures ont t rassembles dans une feuille de route en radiothrapie diffuse en novembre 2007.


Publicit

Aussi, les travaux mens par l'IRSN, en 2009 et en 2010, dans le but d'apprcier les premiers effets de ces mesures nationales sur l'organisation et le management de la scurit des  Traitements dans les tablissements, mais galement sur les modalits de ralisation des traitements et sur l'activit des professionnels, ont concluent que cette feuille de route a eu un effet positif.

Selon un tout nouveau rapport de l'IRSN sur la scurit des actes de Radiothrapie, les mesures de la feuille de route de 2007 ont eu un effet positif dont la prennisation suppose encore certaines volutions

Intitul : les professionnels de la radiothrapie face l'obligation d'amliorer la scurit des traitements , le rapport de l'IRSN donnent les enseignements suivants :

         Ce rapport mesure le chemin parcouru grce la mobilisation de tous les acteurs concerns et encourage une meilleure prise en compte des dimensions organisationnelles pour une  scurit toujours renforce dans le traitement des patients.

         Les rsultats de l'tude montrent que les mesures nationales ont gnr une volution des modes de management de la scurit, de l'organisation des processus de traitement et des pratiques de soin. Ceci s'est manifest au niveau des tablissements de soin par :

o    la dfinition d'objectifs de scurit et leur dclinaison dans les services de radiothrapie,

o    un accroissement du poids des acteurs de la radiothrapie dans les dcisions,

o    la structuration d'un rseau d'acteurs en charge de la gestion des risques,

o    la constitution de comits de retour d'exprience (CREX),

o    un effort de formation dans le domaine de la gestion des risques.

         Les investissements consentis en matire d'quipements ont permis d'amliorer la prcision des traitements et la matrise de la chaine de traitement (dveloppement des  techniques de contrles).

         Au niveau organisationnel, diffrentes mesures ont permis d'accrotre la fiabilit des processus de traitement, notamment :

o    l'augmentation des ressources humaines (physiciens mdicaux, qualiticiens),

o    l'instauration d'une obligation de prsence d'un mdecin spcialiste en radiothrapie et d'une personne spcialise en physique mdicale pendant la dure de l'application des traitements aux patients,

o    la prsence de deux manipulateurs au poste de traitement,

o    la mise en place d'un lissage des flux des patients,

o    l'amlioration des validations aux diffrentes tapes du traitement.

o    Un degr d'intgration des dmarches de scurit variable selon les sites

Par ailleurs, l'tude de l'IRSN met en exergue, six pistes de rflexions pour consolider et prenniser les amliorations de cette feuille de route, savoir :

         Poursuivre la coordination entre les acteurs institutionnels afin d'assurer la cohrence des demandes adresses aux tablissements et de limiter leur redondance.

         Amliorer la prise en compte du besoin d'adaptation des exigences de scurit aux spcificits des diffrents types d'units de radiothrapie (histoire, culture de la scurit, organisation, statuts, plateaux techniques, protocoles, etc.) pour favoriser le dploiement des mesures nationales.

         Dvelopper la mutualisation des pratiques de scurit entre units de radiothrapie prsentant des caractristiques communes afin d'optimiser la charge de travail associe.

         Amliorer la connaissance des impacts des exigences de scurit sur les conditions relles de ralisation des traitements afin d'en matriser les effets ngatifs et de dfinir des mesures compensatoires adaptes.

         Amliorer la connaissance des processus dcisionnels mis en 'uvre par les tablissements pour mettre en adquation les objectifs d'amlioration de la scurit et les ressources dans un contexte marqu par un renforcement de l'ensemble des exigences (sant, scurit, service, innovation, efficience).

         Approfondir la rflexion sur le rle et les moyens des socits savantes et fdrations hospitalires afin d'amliorer leur contribution la dynamique d'amlioration de la scurit des traitements.

En attendant, l'IRSN compte poursuivre ce travail d'analyse, notamment en examinant l'impact des nouvelles technologies de traitement et en approfondissant l'analyse des risques au niveau de l'organisation des centres de traitement.


Voir aussi :
 - La tension monte Bure autour du projet de stockage de dchets nuclaires radioactifs
 - Peines de prison pour les militants Greenpeace qui s'taient introduit dans une centrale nuclaire

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche