catastrophes naturelles
Catastrophes naturelles - Inondations - Tremblement de terre

Le risque de sisme reste lev au Japon 
Le risque de sisme reste lev au JaponLe risque de sisme reste lev au Japon
Malgr le sisme de magnitude 9 sur l'chelle de Richter qui a eu lieu le 11 Mars dernier au Japon, le pays risque encore de subir un nouveau sisme de grande ampleur, qui pourrait cette fois frapper plus prs de Tokyo.

Le sisme d'une magnitude de 9 sur l'chelle de Richter qui a frappe le Japon le 11 Mars et a provoqu un terrible tsunami, a t la plus grande secousse frapper la rgion en plusieurs centaines d'annes.

 

Cependant, de grandes quantits de pressions sismiques sont restes stockes dans les interfaces tectoniques de la rgion, et le prochain sisme de grande chelle pourrait avoir lieu encore plus prs de Tokyo, d'aprs ce que suggre une analyse.

 


Publicit

 

Le sisme Tohoku-Oki du mois de Mars a eu lieu dans l'ocan l'est de Honshu, la principale le du Japon, o la plaque tectonique Pacifique se glisse sous le Japon (zone de subduction).

Bien que les sismes d'une magnitude gale ou suprieure 7 frappent le mme segment de la zone de subduction tous les 30 40 ans, le seul phnomne prcdent qui pourrait tre comparable celui qui a eu lieu il y a dix semaines avait eu lieu en Juillet 839, d'aprs Mark Simons, un gophysicien de l'Institut de Technologie de Californie Pasadena.

 

Le sisme du 11 Mars n'aurait pas relch la totalit des pressions accumules depuis celui de Juillet 869

 

Dans la premire des trois tudes publies en ligne dans le journal Science cette semaine,  Mark Simons et ses collgues ont utilis des donnes GPS provenant de plus de 1200 sites au Japon pour reconstruire le dclenchement du sisme Tohoku-Oki.

 

Pendant le sisme, la moiti nord de l'le de Honshu s'est dplace vers l'est, certains sites prs de l'picentre se dplaant horizontalement de plus de 4,3 mtres et s'affaissant de prs de 66 centimtres. Ces mouvements sont le rsultat de la dformation des plaques tectoniques, qui avant le sisme s'taient peu peu charges de pressions sismiques.

 

Les modles informatiques de l'quipe suggrent que le fonds marin se trouvant 50 kilomtres au large s'est affaiss d'environ 2 mtres et il pourrait avoir augment de 9 mtres prs de l'picentre, 100 kilomtres au large.

 

Dans une seconde tude, Mariko Sato, une godsiste des Gardes Ctes du Japon Tokyo, et ses collgues, ont suivi les mouvements sur le long terme des transmetteurs installs sur le fonds marin dans la rgion en 2000-2004. Leurs rsultats ont confirm les mouvements dduits par Mark Simons.

 

Les mesures prises dans les semaines suivant le sisme indiquent qu'un site marin s'est dplac de prs de 24 mtres en direction de l'est/sud-est et a augment de 3 mtres de haut depuis les mesures prcdentes en Fvrier.

 

La plupart de ces mouvements taient censs avoir lieu pendant le sisme.

 

Les plaques tectoniques ont boug en moyenne d'environ 20 mtres pendant le sisme, mais dans certains endroits se trouvant dans la crote terrestre, ils se sont loigns les uns des autres de plus de 50 mtres, d'aprs les calculs de Mark Simons et ses collgues.

 

Dans la troisime tude, Satoshi Ide, un sismologue de l'Universit de Tokyo et ses collgues ont analys les vagues sismiques propages par le sisme. Ils suggrent que pendant les premires 40 secondes du sisme, une rupture de l'interface tectonique a eu lieu en profondeur sous le fonds marin. Ce n'est que plus tard que les plaques se seraient dplaces vers des parties moins profondes de la zone de subduction. Une grande partie de l'nergie relche dans les vibrations de haute frquence provenaient apparemment des parties les plus profondes de la rupture.

 

Les diffrences de comportement observes entre la rupture profonde et la rupture moins profonde ne sont pas surprenantes, tant donn que les conditions environnementales l'intrieur des roches 'dont la temprature, la pression et la quantit d'eau- varient largement selon la profondeur, d'aprs Thorne Lay, un sismologue de l'Universit de Californie de Santa Cruz. Mais ce qui contrle ce comportement est ce que nous ignorons encore a-t-il indiqu.

 

En moyenne, les plaques tectoniques l'est du Japon se dplacent les unes vers les autres une vitesse de 8 8,5 centimtres par an. Lorsque les plaques sont colles, il y a peu de mouvement le long de l'interface tectonique, parfois pendant des sicles, mais lorsque les pression s'accumulent jusqu' atteindre un niveau insoutenable, l'nergie stocke est relche d'un coup lors d'un sisme.

 

Le sisme du 11 Mars n'aurait pas relch la totalit des pressions accumules depuis celui de Juillet 869, ce qui laisse prsager un nouveau sisme. Ainsi, la zone de subduction se trouvant au sud de la rupture Tohoku-Oki pourrait contenir de grandes quantits de pressions sismiques, selon Mark Simons. Cet interface n'a connu que relativement peu de sismes d'une forte magnitude, ce qui signifie que cette rgion 'qui se trouve plus prs de Tokyo que la rupture du mois de Mars, prsente un fort risque de sisme.

 

Une surveillance troite des mouvements de plaques dans la rgion devrait permettre aux scientifiques de dterminer le risque sismique, d'aprs ce que suggrent Mark Simons et ses collgues.



Voir aussi :
 - Les futurs ouragans ne pourront plus s'appeler Harvey, Irma et Maria
 - Catastrophes climatiques : les agriculteurs paient un lourd tribut

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche