securite prevention
Scurit - Prvention - Accidents du travail - Risques

Nouveau point de l'IRSN sur l'irradiation de l'accident de Fukushima-Daiichi 
Nouveau point de l'IRSN sur l'irradiation de l'accident de Fukushima-DaiichiNouveau point de l'IRSN sur l'irradiation de l'accident de Fukushima-Daiichi
L'Institut de Radiologie et suret nuclaire (IRSN) vient de publier une estimation des doses reues au Japon par irradiation externe due aux dpts radioactifs provoqus par l'accident de la centrale de Fukushima-Daiichi 12 avril 2011

L'Institut de Radiologie et suret nuclaire (IRSN) vient de publier une estimation des doses reues au Japon par irradiation externe due aux dpts radioactifs provoqus par l'accident de la centrale de Fukushima-Daiichi 12 avril 2011.

Selon les dernires informations dont il dispose sur les dpts radioactifs forms dans l'environnement de la centrale nuclaire de Fukushima-Daiichi et leurs consquences dosimtriques pour la population vivant dans les territoires contamins, l'IRSN a pu tablir les conclusions suivantes :


Publicit

Pendant toute la dure des rejets atmosphriques de la centrale de Fukushima-Daiichi et jusqu' dissipation complte du panache radioactif provoqu par l'accident, une partie des radionuclides (sous formes d'arosols ou de gaz solubles dans l'eau) se sont dposs au sol, selon deux processus complmentaires :

L'Institut de Radiologie et suret nuclaire (IRSN) vient de publier une estimation des doses reues au Japon par irradiation externe due aux dpts radioactifs provoqus par l'accident de la centrale de Fukushima-Daiichi 12 avril 2011

         le dpt sec, qui se forme sur toutes les surfaces au sol au contact des particules radioactives de l'air. Il est d'autant plus important que la concentration des radionuclides dans l'air est leve et que la pollution de l'air se prolonge dans le temps ;

         le dpt humide qui se forme uniquement si des prcipitations pluvieuses ou neigeuses ont lieu. Il peut tre beaucoup plus important que le dpt sec form au mme endroit, car les gouttes de pluie ou les flocons concentrent les particules radioactives de l'air et les ramnent au sol. Une partie de ce dpt humide reste sur place, l o il s'est form, mais une autre partie peut ruisseler en surface et rejoindre les cours d'eau.

Les dpts radioactifs sont constitus de radionuclides prsents dans l'air sous forme de fines particules (arosols) ou de gaz solubles dans l'eau (iode). Il s'agit principalement :

         'iode radioactif (iode 131, iode 132) ;

         de csium radioactif (csium 137, csium 134 et csium 136) ;

         de tellure 132, dont la dsintgration radioactive produit l'iode 132 voqu ci-dessus ;

         du baryum 140, dont la dsintgration radioactive produit du lanthane 140 galement radioactif.

 Ces radionuclides mettent des rayonnements gamma qui contribuent l'augmentation du dbit de dose ambiant. Cette augmentation a t graduelle, en fonction des pisodes de rejets successifs et des conditions de dpt, comme l'illustre le graphique ci-aprs pour le dbit de dose ambiant mesur Ibaraki , note l'IRSN dans son bulletin.

Ds que le dpt s'est form, c'est--dire entre le 12 et le 21 mars selon le lieu au Japon, les personnes rsidents sur les territoires concerns ont un risque d'exposition selon deux voies principales:

         la contamination interne par ingestion de denres issues de cultures locales, principalement les lgumes feuilles et le lait frais ;

         l'exposition externe au rayonnement mis par le dpt.

         Secondairement, il existe un risque d'ingestion involontaire de particules radioactives non fixes sur les surfaces (dpt labile).

Par ailleurs, prenant compte des rsultats de mesures du dbit de dose effectues il y a quelques jours par un aronef amricain (DOE/NNSA), l'IRSN a valu la dose susceptible d'tre reue pendant la premire anne par la population locale en raison de l'irradiation externe due l'exposition aux radionuclides d'ores et dj dposs sur le sol, peut on lire dans un communiqu de presse.

Pour effectuer cette valuation, la dcroissance du dbit de dose mesur par l'aronef amricain au cours du temps a t estime en calculant, l'aide de la modlisation du rejet radioactif ralise par l'IRSN, les diffrents types d'lments radioactifs rejets et leurs rpartitions respectives au cours du temps. La dose reue par une personne situe toute l'anne dans la zone est ensuite calcule en intgrant heure par heure le dbit de dose sur l'ensemble de l'anne. A l'aide d'un coefficient de pondration, un effet de protection radiologique des habitations pendant 50% du temps a t considr.

 Compte tenu de la prsence prpondrante de radionuclides de priode radioactive courte (quelques jours), l'essentiel des doses dues l'irradiation externe par le dpt est reu au cours des premires semaines suivant la formation du dpt. Le dbit de dose ambiant d au dpt radioactif diminue rgulirement en quelques semaines ; dans quelques mois, ce sont principalement les csiums 137 et 134 qui contribueront au rayonnement ambiant, un niveau plus faible qu'aujourd'hui , note l'IRSN.

Les accidents nuclaires de Fukushima au Japon font partie des consquences du tsunami engendres par le sisme du 11 mars 2011, de magnitude 9,0, qui a dvast le nord-est de l'le de Honshū. Le sisme a entran un arrt automatique des racteurs en service, et la suite du tsunami, les groupes lectrognes de secours sont tombs en panne, ce qui a caus l'arrt du systme de refroidissement des racteurs nuclaires et de celui des piscines d'entreposage des combustibles irradis. Le dfaut de refroidissement des racteurs a caus des fusions partielles de c'ur dans plusieurs racteurs, puis des ruptures de confinement. Les experts pensent que le combustible contenu dans les racteurs 1, 2 et 3 et les barres de combustible us se trouvant dans la piscine du racteur 4 ont vraisemblablement commenc fondre dans les heures qui ont suivi le tsunami, dgageant des rejets radioactifs.

Ces accidents nuclaires concernent surtout la centrale nuclaire de Fukushima Daiichi, dont trois des six racteurs ont subi des fusions partielles de c'ur, et dont toutes les piscines d'entreposage des lments nuclaires irradis ont subi un dfaut de refroidissement. La centrale voisine de Fukushima Daini ainsi que la centrale nuclaire d'Onagawa ont aussi t endommages.

L'ensemble de la centrale nuclaire de Fukushima Daiichi devrait tre condamn, ce qui en fait le plus important des accidents nuclaires devant l'accident nuclaire de Tchernobyl en termes de consquences techniques.

Le 24 mars 2011, l'accident a d'abord t class de niveau 5 sur l'chelle INES par les autorits nationales japonaises. Le 12 avril, elles dclarent titre provisoire l'accident de niveau 7 (le plus lev de l'chelle INES), ce qui le place au mme degr de gravit que la catastrophe de Tchernobyl de 1986, compte tenu du volume important des rejets : les rejets d'iode 131 et de csium 137 sont estims par l'IRSN le 22 mars 2011 environ 10 % des rejets de la catastrophe de Tchernobyl), chiffre finalement confirm par les autorits japonaises. Le niveau doit encore faire l'objet d'une valuation dfinitive par un comit de l'AIEA.

La rgion qui entoure la centrale nuclaire accidente de Fukushima, dans le nord-est du Japon, pourrait tre inhabitable pendant dix ou vingt ans, a dclar ce mercredi un conseiller du gouvernement du Premier ministre Naoto Kan.

On ne pourra pas vivre l-bas pour le moment. a pourrait durer entre dix et vingt ans , a dclar plusieurs mdias japonais Kenichi Matsumoto, conseiller au secrtariat du cabinet de M. Kan.


Voir aussi :
 - La tension monte Bure autour du projet de stockage de dchets nuclaires radioactifs
 - Peines de prison pour les militants Greenpeace qui s'taient introduit dans une centrale nuclaire

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche