agriculture ogm peche
Agriculture - OGM - Forts - Chasse - Pche

Chrysomle, l'infestation pose nouveau la question de l'utilisation de pesticides 
Chrysomle, l'infestation pose la question de l'utilisation de pesticidesChrysomle, l'infestation pose la question de l'utilisation de pesticides
Chrysomle, l'infestation pose nouveau la question de l'utilisation de pesticides. La chrysomle du mas cause d'importants dgts ces cultures tous les ans, depuis 2002. Face cette infestation, la question se pose : fau-il continuer utiliser des pesticides ou mettre en rotation les cultures ?

Des chrysomles, le coloptre ravageur du mas, ont t signales dans la Bresse (Ain). Comme chaque t ou presque depuis 2002, la France est confronte une infestation de chrysomles, originaire d'Amrique du Nord, notamment en Rhne-Alpes et en Alsace.

 

La chrysomle du mas (Diabrotica virgifera virgifera) est un coloptre d'origine amricaine (Etats-Unis et Canada) dont la larve se nourrit des racines du mas, causant d'importants dgts ces cultures.


Publicit

L'arrive de chrysomles en France est un phnomne rcent, les premiers signalements en France remontent seulement 2002.

 

Chrysomle, l'infestation pose  nouveau la question de l'utilisation de pesticides La chrysomle du mas cause d'importants dgts ces cultures tous les ans, depuis 2002. Face cette infestation, la question se pose : fau-il continuer utiliser des pesticides ou mettre en rotation les cultures ?

 

Mais comment les chrysomles sont-elles arrives en France ? Pour Frdric Jacquemart, de la mission biotechnologies de FNE, cette situation est le rsultat d'une succession d'erreurs. Premire erreur, la monoculture de mas, qui permet la survie du parasite d'une anne sur l'autre. Deuxime erreur, la stratgie d'radication chimique de la chrysomle chacune de ses apparitions sans visibilit sur le long terme. Nous demandons une tude pour dterminer l'origine des chrysomles releves chaque anne en France et la mise en place, si ncessaire, d'une vritable politique europenne de protection aux frontires.

 

Pour FNE, pour mettre fin l'infestation de chrysomles, la seule solution reste la rotation des cultures. Pour Claudine Joly, rfrente de FNE sur les pesticides, la rotation des cultures est en ralit la seule solution pour venir bout de la chrysomle. Elle permet de casser le cycle du ravageur, et de rompre avec notre dpendance chronique aux pesticides. Les autres techniques employes, comme l'pandage arien de deltamthrine, l'enrobage des semences au Cruiser ou encore les OGM restent de fausses solutions, inefficaces sur le long terme et dangereuses pour l'environnement et la sant humaine.

 

Et c'est aussi la position du ministre de l'agriculture. Ainsi, la Directrice gnrale de l'alimentation du Ministre de l'agriculture a rcemment dclar qu'elle souhaitait encourager la rotation des cultures pour lutter contre la chrysomle du mas, rappelant par ailleurs que les cultivateurs de mas recevraient une indemnit plus importante s'ils pratiquaient la rotation des cultures qu'en utilisant des pesticides (arrt du 24 juillet 2009).

 

Cet arrt du 24 juillet 2009 fixant les modalits de participation de l'Etat aux frais ncessairement occasionns par la lutte contre Diabrotica virgifera virgifera prvoit notamment qu'en  zone focus, les frais ncessairement occasionns par la lutte contre Diabrotica virgifera virgifera (Le Conte) pour lesquels la participation de l'Etat est prvue sont les suivants :

  • le prjudice financier li la restriction d'utilisation des sols impose par l'obligation d'assolement de faon que le mas ne soit pas cultiv plus d'un an pendant trois annes conscutives sur une parcelle donne et ce pendant toute la dure de l'obligation : sur le fondement de tout document tablissant le montant de la participation aux frais verse par l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit vis l'article 1er du prsent arrt, la participation de l'Etat est identique celle de l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit dans la limite de 50 % du prjudice financier. Le montant dudit prjudice est dfini comme le diffrentiel de marge brute ;
  • les cots des traitements adulticides prconiss par la DRAAF/SRAL raliss l'anne de la dcouverte et l'anne suivant la dcouverte dans le cadre de la lutte contre Diabrotica virgifera virgifera (Le Conte) : sur le fondement de tout document tablissant le montant de la participation aux frais verse par l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit vis l'article 1er du prsent arrt, la participation de l'Etat est identique celle de l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit dans la limite de 50 % des cots de traitements ;
  • les cots des traitements larvicides prconiss par la DRAAF/SRAL raliss l'anne suivant la dcouverte dans le cadre de la lutte contre Diabrotica virgifera virgifera (Le Conte) : sur le fondement de tout document tablissant le montant de la participation aux frais verse par l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit vis l'article 1er du prsent arrt, la participation de l'Etat est identique celle de l'organisme gestionnaire du mcanisme de solidarit dans la limite de 50 % des cots de traitements.

Pour Jean-Claude Bvillard, responsable des questions agricoles FNE, cette mesure est insuffisante. Selon lui, l'heure de la mise en 'uvre du plan Ecophyto 2018 qui prvoit de rduire de moiti l'usage des pesticides en 10 ans, il est inacceptable que des agriculteurs reoivent une aide pour des traitements sans avoir mis en place de rotation. Nous demandons que seuls les agriculteurs pratiquant la rotation des cultures soient soutenus financirement dans la lutte contre la chrysomle.



Voir aussi :
 - Vers l'interdiction du glyphosate en Allemagne ?
 - L'agriculture biologique : une solution la famine et aux crises climatiques ?

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Trouvez votre panneau solaire 12v ou 24 v avec ASE Energy . Grand choix de panneaux solaires à installer soi-mme facilement : panneau solaire flexible, panneau solaire pliable, etc. Livraison France et monde



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche