climat rechauffement
Climat - Rchauffement - Effet de serre - Tempratures

Se baser sur les individus les plus fortuns d'un pays : une nouvelle stratgie de rduction des missions 
Traquer les individus les plus fortuns : nouvelle stratgie de rduction des mTraquer les individus les plus fortuns : nouvelle stratgie de rduction des m
D'aprs une nouvelle tude, une nouvelle stratgie de lutte contre le changement climatique pourrait tre applique au niveau mondial, consistant baser les objectifs de rduction des missions nationales sur le nombre d'habitants fortuns dans un pays.

Pour diviser de manire quitable la lutte contre le changement climatique entre les plus riches et les plus pauvres, une nouvelle tude suggre de baser les objectifs de rduction des missions d'un pays sur le nombre de ses habitants fortuns, qui sont aussi souvent les metteurs de gaz effet de serre les plus importants dans un pays.

 

Dans la mesure o environ la moiti des missions de gaz effet de serre au niveau mondial sont causes par moins d'un milliard d'individus, il parat logique de s'adapter au nombre de ces personnes riches pour dterminer des objectifs nationaux de rduction des missions de dioxyde de carbone, d'aprs ce que les auteurs ont crit dans l'dition de lundi du magazine Proceedings of the National Academy of Sciences.

 


Publicit

 

Actuellement, dans le cadre du Protocole de Kyoto, les pays riches supportent une grande partie du poids de la rduction des missions responsables du changement climatique, tandis que les pays en dveloppement 'dont les conomies mergentes telles que la Chine et l'Inde- n'ont pas l'obligation de limiter leurs missions.

 

Actuellement, la moyenne mondiale d'missions annuelles individuelles de dioxyde de carbone est d'environ 5 tonnes ; et chaque europen produit 10 tonnes tandis que chaque amricain produit 20 tonnes.

 

Les pays riches, et notamment les Etats-Unis, ont dclar que cette situation donnait aux pays en dveloppement un avantage conomique injustifi ; la Chine et l'Inde et d'autres pays en dveloppement affirment au contraire que les pays dvelopps ont dans le pass mis plus de gaz effet de serre, et que les pays en dveloppement ont besoin de temps pour rattraper leur retard.

 

L'tude suggre de fixer un seuil uniforme international concernant la quantit de dioxyde de carbone que chaque individu peut mettre afin de limiter les missions mondiales. Or, tant donn que les plus fortuns mettent plus de gaz effet de serre, ils seront susceptibles de dpasser ce seuil, qu'ils vivent dans un pays riche ou dans un pays pauvre.

 

Par exemple, si les leaders du monde se mettent d'accord pour conserver les missions de dioxyde de carbone de 2030 au niveau auquel elles sont actuellement, les missions d'un individu ne devront pas dpasser 11 tonnes de dioxyde de carbone par an.

 

Cela signifie qu'il y aurait environ un milliard de gros metteurs en 2030 sur une population de 8,1 milliards d'individus d'aprs les estimations.

 

En comptant les missions de tous les individus susceptibles de dpasser ce seuil, les leaders du monde pourraient fournir des objectifs de rduction des missions nationales pour chaque pays. Actuellement, la moyenne mondiale d'missions annuelles individuelles de dioxyde de carbone est d'environ 5 tonnes ; et chaque europen produit 10 tonnes tandis que chaque amricain produit 20 tonnes.

 

Les ngociations internationales sur le changement climatique des pays qui polluent le plus au monde devant dbuter cette semaine en Italie, les auteurs de l'tude esprent que les lgislateurs examineront le lien troit qui existe entre la richesse d'un individu et son taux d'mission individuel.

 

Le mode de vie des personnes les plus fortunes a tendance rejeter plus de gaz effet de serre parce qu'elles conduisent davantage des vhicules aliments par des carburants fossiles, parce qu'elles voyagent souvent en avion, et vivent dans de grandes maisons qui consomment beaucoup d'nergie pour le chauffage et la climatisation.

 

En se concentrant sur les personnes les plus fortunes dans le monde, plutt que sur les pays riches ou les pays pauvres, le systme de mise en place d'objectifs de rduction des missions bas sur le nombre de personnes riches dans les pays pourrait permettre aux pays en dveloppement de s'intgrer plus facilement la lutte contre le changement climatique, d'aprs Shoibal Chakravarty du Princeton Environment Institute.

 

Alors que les pays se dveloppent, tels que l'Inde, la Chine, le Brsil et d'autres, au fur et mesure, ils comptent de plus en plus d'habitants fortuns, et ils auront donc une part de plus en plus importante de rduction d'missions faire l'avenir a-t-il ajout. 

 

Ces obligations, bases sur le nombre croissant de personnes fortunes dans les pays, seront donc de plus en plus importantes au fur et mesure que les pays en dveloppement atteindront un certain niveau d'missions de gaz effet de serre.

 

Ce seuil pourrait tre fix assez haut, pour que le dveloppement conomique ne soit pas affect dans les pays en dveloppement, quel que soit le nombre de personnes fortunes qui y vivent.



Voir aussi :
 - L'rosion des montagnes, source d'missions de dioxyde de carbone ?
 - La go ingnierie, une piste intressante pour les pays en dveloppement ?

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche