Premier essai nucléaire pour la Corée du Nord - 09 octobre 2006 - 10:33 (Par Marianne Coppier)


Premier essai nucléaire pour la Corée du Nord

La Maison Blanche a annoncé que la Corée du Nord avait bien procédé à un essai nucléaire, selon la chaîne de télévision Fox News. Selon elle, la Chine a été avertie 20 minutes avant le test. La Corée du Nord a en effet annoncé avoir procédé à un essai nucléaire souterrain inédit, « couronné de succès et sans émission radioactive ».

Les réactions internationales sont unanimes, après cet essai nucléaire déclenché ce lundi par la Corée du Nord. Condamnations et promesses de sanctions se multiplient contre la dictature communiste après ce premier essai nucléaire qui menace la sécurité internationale.

Le ministre français des affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, s'est aussitôt exprimé sur à propos de l'essai nucléaire nord-coréen, ce matin. « Je condamne l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord aujourd'hui. C'est un acte d'une très grande gravité pour la sécurité internationale. Le Conseil de sécurité avait mis en garde la Corée du Nord, vendredi 6 octobre, contre un tel acte. » Le ministre a tenu à rappeler « l'engagement de la France en faveur du traité sur la non-prolifération et du Traité d'interdiction des essais nucléaires. Il appartient maintenant à la France de réagir à cette nouvelle situation et d'apporter une réponse ferme à Pyongyang. » Selon lui, « nous allons sans délais engager des consultations avec les autres membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ainsi qu'avec les pays de la région. »

La semaine dernière, le Conseil de sécurité de l'ONU avait avertit la Corée du nord que si elle « passait outre aux appels de la communauté internationale, le Conseil agirait conformément à sa responsabilité aux termes de la Charte de l'ONU. » À la suite de consultations officieuses, le Président du Conseil de sécurité pour le mois d'octobre, l'Ambassadeur Kenzo Oshima du Japon avait été autorisé à faire au nom des autres membres du Conseil la déclaration suivante : « Le Conseil de sécurité se déclare profondément préoccupé par la déclaration faite le 3 octobre 2006 par le Ministère des affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée, selon laquelle ce pays procéderait à un essai nucléaire dans l'avenir. »

« Le Conseil réaffirme que la prolifération des armes de destruction massive et de leurs vecteurs constitue une menace contre la paix et la sécurité internationales. Il déplore l'annonce de retrait du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires faite par la République populaire démocratique de Corée et son intention affichée de se procurer des armes nucléaires au mépris dudit traité et des obligations résultant du système de garanties de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Il estime que si la République populaire démocratique de Corée mettait à exécution sa menace d'essai nucléaire, elle mettrait en péril la paix, la stabilité et la sécurité dans la région et au-delà. »

« Le Conseil souligne qu'un tel essai serait universellement condamné par la communauté internationale et n'aiderait pas la République populaire démocratique de Corée à remédier aux préoccupations exprimées par elle touchant en particulier le renforcement de sa sécurité. Il demande instamment à la République populaire démocratique de Corée de ne pas procéder à un tel essai et de s'abstenir de toute action qui pourrait aggraver les tensions, de s'employer à régler les questions de non-prolifération et de faciliter un règlement pacifique et global par des moyens politiques et diplomatiques. Il répète que la République populaire démocratique de Corée doit se conformer pleinement à toutes les dispositions de sa résolution 1695 (2006). »

Le Conseil appuie les pourparlers à six et préconise de les reprendre rapidement en vue de parvenir à une dénucléarisation vérifiable de la péninsule coréenne par des moyens pacifiques et de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et le nord-est de l'Asie. Le Conseil avait engagé la République populaire démocratique de Corée à reprendre immédiatement et sans conditions préalables les pourparlers à six, à œuvrer à l'application rapide de la Déclaration commune du 19 septembre 2005 et, en particulier, à renoncer à toutes les armes nucléaires et à tous les programmes nucléaires existants. Il soulignait aussi « que tout essai nucléaire auquel la République populaire démocratique de Corée procéderait, représenterait une menace manifeste pour la paix et la sécurité internationales et que, si la République populaire démocratique de Corée méconnaissait les appels de la communauté internationale, le Conseil assumera la responsabilité à lui assignée par la Charte des Nations Unies. »

De son côté, la présidence de l'Union européenne s'était dite « très préoccupée par l'annonce de la République populaire démocratique de Corée selon laquelle elle projette de conduire un essai nucléaire. Cette annonce est une démarche irresponsable et dangereuse. Elle augmente la tension et affaiblit la stabilité régionale. Il convient de mettre en place un dialogue et non plus des menaces et une confrontation. « 

L'Union européenne avait demandé « instamment à la République populaire démocratique de Corée de revenir aux négociations à six et d'avancer sur les zones de travail convenues dans la déclaration conjointe du mois de septembre 2005. »

Lire aussi sur ce sujet les actualités suivantes :

  • Pas d'article sur ce sujet

Réagir à cet article, donner son opinion ?
Cliquer ici
Recevoir la newsletter de l'environnement ?
Cliquer ici
Lire tous les articles liés à cette thématique ?
Cliquer ici



Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche