Les bancs solaires augmentent le risque de cancer de la peau - 08 juillet 2006 - 18:40 (Par Pierre Melquiot)

Les bancs solaires augmenteraient le risque de cancer de la peau, selon une récente étude, l'UE souhaite prendre des dispositions. Les scientifiques lancent une mise en garde, car en effet les rayons ultraviolets émis par les bancs solaires augmentent le risque de cancer de la peau. Selon un avis adressé à la Commission européenne par le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC), l'usage d'appareils à rayons ultraviolets (lampes à bronzer et bancs solaires) pour obtenir et entretenir un bronzage à des fins esthétiques est susceptible d'augmenter le risque de mélanome malin de la peau donc le cancer de la peau.

Les scientifiques recommandent donc aux personnes présentant des facteurs de risque connus, comme une peau très sensible aux coups de soleil, une incapacité ou une grande difficulté à bronzer, la présence de taches de rousseur ou de grains de beauté atypiques et/ou multiples, ainsi que des antécédents familiaux de mélanome, de ne pas utiliser d'appareils de bronzage (bancs solaires) pour des raisons esthétiques.


Les bancs solaires augmentent le risque de cancer de la peau

Le Conseil précise aussi que cette recommandation s'applique aussi aux moins de 18 ans, car ces appareils semblent entraîner un risque de mélanome particulièrement élevé chez les jeunes. La Commission appelle les États membres et le secteur des appareils de bronzage à faire en sorte que ces produits soient accompagnés d'avertissements et d'instructions propres à éviter leur mauvaise utilisation. La Commission demandera aussi aux organismes de normalisation d'instaurer des limites de rayonnement UV dans les normes relatives aux produits, élaborera des orientations à l'intention du secteur et des conseils destinés aux consommateurs, et demandera aux États membres de veiller à ce que les centres de bronzage appliquent ces recommandations (voir ci-dessous : « Que va faire la Commission ? »).

Günter Verheugen, vice-président de la Commission chargé de la politique relative aux entreprises et à l'industrie, a déclaré que la « Commission appelle les États membres et le secteur des appareils de bronzage à faire en sorte que ces appareils soient accompagnés d'avertissements et d'instructions propres à réduire le risque que leurs utilisateurs développent un cancer de la peau. Nous demandons aux États membres et aux professionnels du secteur de veiller au bon usage des bancs solaires. »

Markos Kyprianou, commissaire à la santé et à la protection des consommateurs, a dis qu'il craignait « qu'une utilisation abusive de ces appareils de bronzage à des fins esthétiques n'aboutisse à une hausse de l'incidence des cancers de la peau. Il nous faut agir rapidement pour sensibiliser le public aux risques liés aux bancs solaires. Nous devons aussi conseiller les consommateurs pour les aider à déterminer s'ils présentent des facteurs de risque et s'ils devraient s'abstenir d'utiliser ces appareils. Je compte proposer sans retard des initiatives en ce sens. »

La principale source d'exposition aux rayons ultraviolets (UV) est le soleil, mais certaines personnes subissent une exposition importante provenant de sources artificielles : bancs solaires utilisés pour des raisons esthétiques, lampes industrielles, soudure à l'arc, ou encore traitements médicaux faisant appel aux UV. Il est prouvé que les UV peuvent nuire à la santé. L'utilisation d'un banc solaire « pour des raisons esthétiques » signifie que le but recherché est le bronzage.

Les appareils de bronzage aux UV se sont popularisés dans les années 90 et l'on ne connaît pas encore tous leurs effets sur la santé. Il faudra plusieurs années pour mettre entièrement en évidence leur rôle réel dans le développement du cancer de la peau. Les centres de bronzage utilisent des appareils à rayons UVB, relativement puissants.

La Commission devrait étudier cette avis et examiner les mesures, tant législatives que non législatives, qui pourraient être prises. Elle estime qu'il est prioritaire d'informer les consommateurs sur les recommandations figurant dans le rapport et prend actuellement contact, à cette fin, avec les organisations de consommateurs et les autorités des États membres. Avec la coopération de l'association européenne des dermatologues, la Commission va mettre au point, dans toutes les langues officielles de l'UE, une fiche d'information destinée à sensibiliser le public aux risques et à guider les consommateurs pour déterminer s'ils sont menacés.

Lire aussi sur ce sujet les actualités suivantes :

  • Pas d'article sur ce sujet

Réagir à cet article, donner son opinion ?
Cliquer ici
Recevoir la newsletter de l'environnement ?
Cliquer ici
Lire tous les articles liés à cette thématique ?
Cliquer ici



Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche