Impact des incinérateurs sur la santé - 02 mars 2006 - 14:45

INCINERATEURS SANTE - Impact des incinérateurs sur la santé en France. L'Observatoire régional de santé (ORS) et le Département environnement urbain et rural (DEUR) de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Île-de-France, se sont intéressés à l’impact de l’incinération des ordures ménagères et des effets sanitaires aujourd'hui démontrés de certains des polluants émis sur la santé humaine. D’après leur étude, l'incinération des ordures ménagères reste la première source d'émissions de dioxines en Ile-de-France malgré une forte diminution depuis 1990. Les deux organismes souhaitent également attirer l'attention sur la nécessité d'une gestion rigoureuse de ce procédé de traitement.


Impact des incinérateurs sur la santé

Selon l’étude, « Annuellement, la région incinère quelques 3,8 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés, dont une fraction marginale de déchets industriels banals (DIB). S'y ajoute l'incinération des déchets industriels spéciaux (DIS), celle d'une fraction des boues d'épuration et des déchets d'activité de soins à risques. Les premières usines construites au cours des décennies 50 et 60 sont destinées à l'incinération des ordures ménagères de l'agglomération centrale (les usines de Saint Ouen, Issy les Moulineaux et Ivry sur Seine, qui totalisent près de 60% de la capacité totale actuelle). C'est pendant les deux décennies qui suivent que seront construits, en petite couronne, la plupart des autres incinérateurs, à l’exception des usines de Thiverval-Grignon et de Montereau. Les dernières unités ont été construites entre 1995 et 2003, toutes en grande couronne. Deux usines ont été reconstruites, celles de Créteil et de Vaux-le-Pénil. D'autres usines ont eu leurs capacités de traitement augmentées par l'adjonction de lignes de four supplémentaires, notamment celles d'Argenteuil, Thiverval-Grignon et Saint Thibault des Vignes. Enfin, les unités de compostage et d'incinération de Sammoreau, Ozoir la Ferrière et Coulommiers ont été arrêtées compte tenu de leur vétusté ».

La pollution émise par les incinérateurs est « globalement limitée comparativement aux émissions des activités urbaines et industrielles », note cette étude réalisée en collaboration avec l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile-de-France (Iaurif) pour le compte de la Préfecture de région. En 2000, le total des dioxines émises par les UIOM franciliennes s'élevait à 25 grammes, soit 24,6 % des émissions totales toutes sources confondues. Toutefois, une diminution de l'ordre de 90% de la quantité de dioxines issus des 19 incinérateurs franciliens est attendue en 2006, suite à l'entrée en vigueur en décembre dernier de l'arrêté ministériel de 2002 fixant un seuil d'émissions à ne pas dépasser. « L'application de ce seuil entraînera en Ile-de-France un flux annuel de dioxines issu de l'incinération de l'ordre de 2 à 3 grammes par an, contre une trentaine de grammes précédemment », selon le communiqué.

Selon l’étude, « Les polluants issus de l'incinération des déchets se dispersent dans l'atmosphère puis se déposent sur les sols et les cultures. L'exposition des personnes vivant aux alentours d'une unité d'incinération peut se produire par inhalation ou par ingestion de poussières (contacts mains-bouche). Il s'agit là d'une exposition directe. Elle peut également être indirecte par l'ingestion d'aliments cultivés et consommés localement (cultures maraîchères, potagers, jardins familiaux et ouvriers), contaminés par des retombées atmosphériques ou par le transfert de polluants depuis le sol vers les végétaux. Les animaux peuvent également être atteints lorsqu'ils consomment les végétaux ou lorsqu'ils ingèrent de la terre en paissant. Concernant l'exposition par inhalation, on peut faire l'hypothèse que, si les émissions de l'installation ont un impact sur les populations, ces effets sont plus importants sous le ou les vents dominants que partout ailleurs dans l’environnement des unités.

L'exposition de la population vivant près d’un incinérateur diffère selon les polluants considérés. Pour les particules, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote par exemple, c'est l'inhalation des rejets qui va être la principale source d'exposition. En revanche, les polluants tels que les dioxines, les PCB et certains métaux lourds ont la propriété de s'accumuler dans les êtres vivants (bioaccumulation), végétaux et animaux, et vont ainsi être transférés le long de la chaîne alimentaire (SFSP, 1999). Dans ce cas, c'est l'ingestion d'aliments : végétaux, animaux, lait ou oeufs, qui va être prépondérante dans l'exposition. On estime ainsi que l'exposition totale des personnes aux dioxines est à 90 - 95 % due à l'alimentation. Un autre critère à prendre en considération est la propriété physico-chimique du polluant. Les dioxines par exemple sont lipophiles et se fixent dans les tissus adipeux. Elles peuvent ensuite être excrétées par le lait du fait de leur affinité avec les matières grasses. Ceci explique l'importance de la consommation de lait et produits laitiers dans l'exposition totale à ces polluants et le rôle de l'allaitement maternel (notamment pour le premier enfant) dans l'exposition des nourrissons ».

La revue des études indique que peu de preuves solides existent concernant un lien entre le fait de résider près d'un incinérateur et le développement ou l'aggravation de pathologies respiratoires aiguës ou chroniques. Une étude menée en France dans les communes de moins de 50 000 habitants de la Région Rhône-Alpes met en évidence une fréquence accrue de certaines anomalies congénitales (fentes faciales par exemple). Aussi, rien ne permet aujourd’hui de conclure que les dioxines émises par les incinérateurs sont responsables de cancer mais des augmentations significatives de risques sont cependant parfois observées pour les cancers du poumon, du larynx, du foie et plus rarement de l'estomac, de la vessie et colorectal.

L'étude recommande de limiter l'augmentation des volumes incinérés afin de réduire à la source les émissions polluantes et d’achever la modernisation des incinérateurs franciliens et instaurer, sur chaque installation, un contrôle en continu et en rendre publics les résultats. Elle recommande aussi de mettre en place une surveillance sanitaire de la population, notamment grâce au registre des cancers qui va être installé dans la région.


Vous aussi réagissez sur les actualités de l'environnement, du développement durable et de la santé !

Lire aussi sur ce sujet :

  • Pas d'article sur ce sujet

Réagir à cet article, donner son opinion ?
Cliquer ici
Recevoir la newsletter de l'environnement ?
Cliquer ici
Lire tous les articles liés à cette thématique ?
Cliquer ici



Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche