climat rechauffement
Climat - Réchauffement - Effet de serre - Températures

Changement climatique, l'Europe prépare le futur pacte de Copenhague 
Changement climatique, l'Europe prépare le futur pacte de CopenhagueChangement climatique, l'Europe prépare le futur pacte de Copenhague
Changement climatique, l'Europe prépare le futur pacte de Copenhague. Les propositions de la Commission européenne pour le futur pacte de lutte contre le changement climatique à Copenhague comprennent la création d'un marché du carbone au niveau de l'OCDE d'ici 2015 et de sources innovantes de financement international fondées sur les émissions des pays et leur capacité contributive.

Changement climatique, la Commission présente ses propositions en vue d'un pacte mondial sur le changement climatique à Copenhague. La Commission européenne a présenté ce jour ses propositions en vue d'un nouvel accord mondial global et ambitieux de lutte contre le changement climatique à Copenhague en décembre prochain, ainsi que les modalités envisageables pour son financement.

 

Le nouveau pacte de lutte contre le changement climatique doit être conclu lors de la conférence des Nations unies qui se tiendra à Copenhague en décembre 2009. Pour que la hausse des températures puisse être maintenue en dessous de 2 °C, il faudra que les pays industrialisés et les institutions multilatérales accordent aux pays en développement un soutien financier bien plus important afin de les aider à apporter leur contribution dans la lutte contre le changement climatique.


Publicité

Les propositions de la Commission européenne pour le futur pacte de lutte contre le changement climatique à Copenhague comprennent la création d'un marché du carbone au niveau de l'OCDE d'ici 2015 et de sources innovantes de financement international fondées sur les émissions des pays et leur capacité contributive.

 

Changement climatique, l'Europe prépare le futur pacte de Copenhague Les propositions de la Commission européenne pour le futur pacte de lutte contre le changement climatique à Copenhague comprennent la création d'un marché du carbone au niveau de l'OCDE d'ici 2015 et de sources innovantes de financement international fondées sur les émissions des pays et leur capacité contributive.

 

Pour Stavros Dimas, membre de la Commission européenne chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet, « des investissements importants des secteurs privé et public seront nécessaires dans les décennies à venir pour faire face aux causes et aux conséquences du changement climatique, mais si nous laissons le changement climatique suivre son cours destructeur, nous nous exposons à des coûts nettement plus élevés.

 

Le plan européen pour la relance économique et les mesures similaires prises dans le monde entier pour faire face à la crise économique sont l'occasion de promouvoir les investissements nécessaires dans le domaine des technologies à faible émission de CO2 tout en stimulant la croissance, l'innovation et la création d'emplois.

 

Toutefois, pour parvenir à un accord à Copenhague, il sera crucial de trouver de nouveaux modes de financement. La communication d'aujourd'hui y contribue de façon décisive en présentant toute une série de propositions visant à augmenter les financements et les investissements.»

 

L'objectif de Copenhague : L'objectif de l'UE est de limiter la hausse des températures à moins de 2 °C par rapport aux niveaux de l'ère préindustrielle. En effet, des faits scientifiques irréfutables prouvent que le changement climatique deviendra dangereux au-delà de cette limite.

 

Le pacte de Copenhague devra donc fixer des objectifs mondiaux de réduction des émissions et servira de base au renforcement de la capacité des pays à s'adapter au changement climatique. La communication présente des propositions concrètes en vue d'atteindre ces objectifs.

 

Objectifs et actions : Pour que le seuil de 2 °C ne soit pas dépassé, les émissions mondiales doivent atteindre leur maximum avant 2020, puis être réduites de plus de la moitié par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2050. Il faudra pour cela que les pays industrialisés comme les pays en développement prennent les mesures qui s'imposent.

 

Les pays industrialisés doivent jouer un rôle moteur et réduire collectivement leurs émissions de 30 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2020. L'UE a montré l'exemple en s'engageant à réduire ses émissions de 30 % si les autres pays industrialisés acceptent de réaliser des réductions comparables et a déjà mis en place les mesures nécessaires pour réduire ses propres émissions de 20 %.

 

La communication propose des paramètres spécifiques afin de garantir que les objectifs nationaux exigent un effort comparable des différents pays. Tous les pays de l'OCDE, ainsi que les États membres de l'UE, les pays candidats et les candidats potentiels devraient adopter des objectifs d'émissions.

 

Les pays en développement, à l'exception des plus pauvres, devraient, d'ici 2020, limiter la croissance de leurs émissions à un niveau inférieur de 15 à 30 % au niveau qui serait atteint dans le scénario du statu quo. Les mesures prises dans ce cadre devraient notamment viser à réduire rapidement les émissions liées à la déforestation tropicale.

 

Ces pays devraient s'engager à adopter d'ici 2011 des stratégies de développement à faible émission de carbone pour tous les grands secteurs d'activité responsables d'émissions. Un nouveau mécanisme international évaluera ces stratégies et couplera les actions proposées à une aide extérieure appropriée.

Financement d'un développement à faible émission de carbone : Selon des estimations de source indépendante, la réduction des émissions de CO2, pourrait nécessiter des investissements supplémentaires nets à l'échelle mondiale avoisinant les 175 milliards ' par an d'ici 2020.

 

Plus de la moitié de cette somme devra être investie dans les pays en développement. Jusqu'en 2020, la plupart des actions qui y seront engagées auront des coûts peu élevés ' voire permettront de dégager des bénéfices ' et devraient donc être financées par ces pays. L'aide financière internationale pour les actions dépassant les capacités nationales d'un pays devrait provenir des fonds publics et des mécanismes internationaux d'octroi de crédits carbone.

 

L'accord de Copenhague devrait également prévoir un cadre de soutien aux pays en vue de leur adaptation aux conséquences inévitables du changement climatique. Tous les pays industrialisés et en développement devraient être tenus d'élaborer des stratégies nationales d'adaptation. Une aide à l'adaptation serait fournie aux plus vulnérables des pays les moins avancés et des petits États insulaires en développement.

 

L'UE devrait explorer des sources innovantes de financement international fondées sur le principe du pollueur-payeur et sur la capacité contributive. Les États membres de l'UE pourraient également utiliser une partie de leurs revenus futurs provenant de la mise aux enchères des quotas dans le cadre du système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE) pour aider les pays en développement.

 

Un marché mondial du carbone : Afin d'atténuer le changement climatique et de lever des fonds pour la lutte contre ce phénomène, l'UE devrait s'attacher à mettre en place, d'ici 2015, un marché du carbone au niveau de l'OCDE, en reliant le SCEQE à d'autres systèmes de plafonnement et d'échange comparables. Ce marché serait ensuite étendu aux principales économies émergentes d'ici 2020 en vue de créer un marché mondial du carbone.

 

Le mécanisme de développement propre (Mdp) du protocole de Kyoto devrait être réformé. Pour les pays en développement avancés et les secteurs économiques hautement compétitifs, ce mécanisme serait progressivement remplacé par un mécanisme sectoriel d'octroi de crédits carbone et par des systèmes de plafonnement et d'échange des émissions.

 

Les prochaines étapes vers le futur pacte de lutte contre le changement climatique à Copenhague : La communication est transmise au Conseil, au Parlement européen et aux organismes consultatifs de l'UE. Le Conseil européen doit rendre sa réponse en mars.



Voir aussi :
 - L'érosion des montagnes, source d'émissions de dioxyde de carbone ?
 - La géo ingénierie, une piste intéressante pour les pays en développement ?

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche