dechets proprete
Déchets Industriels et Ménagers - Propreté

Le recyclage du papier carton ne connaît pas la crise ? 
Le recyclage du papier carton ne connaît pas la crise ?Le recyclage du papier carton ne connaît pas la crise ?
Le recyclage du papier carton ne connaît pas la crise ? Le léger fléchissement des performances françaises et les premiers effets de la crise économique mondiale ne remettent pas en cause le modèle économique du recyclage du papier carton qui constitue une chance pour nos pays industriels, estime Revipap.

Avec un taux d'utilisation de 61,2 % sur les neuf premiers mois de 2008, le recyclage du papier carton confirme sa dimension stratégique pour l'industrie papetière et témoigne de la tendance de fond du développement de la réutilisation de la matière.

 

Le léger fléchissement des performances françaises et les premiers effets de la crise économique mondiale ne remettent pas en cause le modèle économique du recyclage des déchets de papier carton qui constitue une chance pour nos pays industriels, en ce qu'il transforme des produits usagés à éliminer en ressources, estime Revipap.


Publicité

Les difficultés en cours qui ont entraîné un effondrement des prix des produits récupérés, toutefois comparable en valeur absolue à des pics de hausse brutale constatés à plusieurs reprises au cours de ces dernières années, prouvent que les efforts entrepris depuis 20 ans pour conforter la pérennité du recyclage, élément central du développement durable, doivent être poursuivis et encouragés

 

Recyclage du papier carton et crise économique Le léger fléchissement des performances françaises et les premiers effets de la crise économique mondiale ne remettent pas en cause le modèle économique du recyclage du papier carton qui constitue une chance pour nos pays industriels, estime Revipap

 

Au cours des 9 premiers mois de 2008, la récupération et le recyclage du papier carton marquent une pause. Avec un taux d'utilisation de 61,2 %, la fibre recyclée a maintenu sa position stratégique dans la production des papiers et cartons neufs.

 

Dans un contexte de ralentissement pour l'industrie papetière, la consommation de papiers et cartons récupérés en France (4 434 KT) a marqué un léger repli (-1,4 %) affectant la plupart des secteurs : -5 % pour les sortes à désencrer, -15 % pour les sortes supérieures et -1,4 % % pour les sortes ordinaires (emballages usagés récupérés pour l'essentiel).

 

La récupération du papier carton a connu une progression limitée (+ 1,4 %) dans un contexte de production et de consommation de papiers et cartons en recul. Le taux de récupération a donc enregistré une nouvelle progression due à l'effet gisement persistant lié aux importations de biens de consommation en provenance d'Asie.

 

Au niveau des échanges, la France a confirmé sa position nouvelle de pays exportateur net, du fait du développement insuffisant des capacités de recyclage sur notre territoire lié pour une large part à la faiblesse structurelle historique de notre récupération dans le passé et au handicap qui en résultait. Le solde de la balance commerciale est resté nettement positif, toujours caractérisé par l'excédent des sortes « emballages » alors même que les sortes à désencrer restaient quant à elles déficitaires.

 

La France conserve sa position traditionnelle de plaque tournante des échanges avec des volumes d'import (751 KT) comme d'export (1 572 KT) élevés, chacun en légère progression. La cartographie des échanges entre partenaires européens n'a pas connu d'évolutions notables. Quant aux exportations vers l'Asie, elles se sont relativement stabilisées (+ 5,5 %). Elles représentent 22 % des exportations, soit 6,7 % des quantités récupérées en France.

 

Dans cet environnement, les marchés ont évolué, au cours du 1e semestre, dans un relatif équilibre avec des tensions récurrentes au printemps favorisant des niveaux de prix élevés. Ces derniers ont cependant connu une détente sensible dès avant l'été dans les sortes ordinaires, les sortes à désencrer restant sous pression.

 

Dès septembre, la crise financière s'est propagée au monde réel lequel montrait déjà des signes d'essoufflement, se traduisant par un ralentissement général de l'activité papetière dans tous les pays du monde.

 

Ce ralentissement a affecté les pays asiatiques, en particulier la Chine qui, dès 2007, avait anticipé la hausse de sa production, développant ses achats de papiers récupérés dans un contexte pourtant déjà inquiétant de surproduction de papiers neufs. Confrontée à des stocks artificiellement élevés et à la baisse des marges des entreprises, la Chine, après avoir freiné ses importations, les a brutalement stoppé en entraînant ainsi des déséquilibres forts sur les marchés et l'accélération de la baisse des prix.

 

Cette situation nouvelle a généré des inquiétudes chez les collectivités locales, soucieuses de la reprise de leurs produits papiers et cartons collectés et triés.

 

Cet environnement économique négatif, sans réelle visibilité, ne remet toutefois pas en question le modèle économique du recyclage, ni la nécessité de poursuivre les efforts de mobilisation des gisements. La ³panique³ ne se justifie pas car la reprise et le recyclage physique ne sont pas réellement menacés, sauf catastrophe économique générale.

 

En effet, les systèmes de gestion des déchets d'emballages du circuit ménager ont été conçus avec la volonté de développer le recyclage et ont donc été mis en place dans des conditions assurant leur sécurité et leur solidité. Ces systèmes réfléchis - qui ont déjà fait leur preuve dans des périodes de perturbations - reposent sur l'interdépendance entre les différents maillons de la chaîne apportant notamment des garanties aux collectivités locales quant aux débouchés des produits qu'elles collectent et trient.

 

Ainsi, la filière de récupération-recyclage des produits papiers-cartons d'emballages est basée sur le dispositif Eco-Emballages qui garantit la reprise aux collectivités qui l'ont choisi et auquel l'industrie papetière a apporté des garanties pour l'écoulement et le recyclage des produits collectés et triés.

 

En ce qui concerne les imprimés graphiques dont la mobilisation des gisements ménagers reste encore insuffisante avec un déficit récurrent de la balance commerciale, REVIPAP et les papetiers recycleurs, membres de REVIGRAPH créée à cet effet, se mobilisent pour assurer le respect de leurs engagements.

 

Enfin, et en toute hypothèse, les aléas conjoncturels ne peuvent impacter durablement le modèle économique et environnemental du développement du recyclage, élément-clé d'une économie circulaire.

 

La réutilisation de la matière constitutive des produits usagés ­ considérés comme des déchets ­ permet de fabriquer une nouvelle matière industrielle et des produits neufs. Par conséquent, quand la baisse de la production du fait du recul de la consommation de produits entraîne celle de l'utilisation des matières secondaires, les quantités récupérées diminuent d'autant : « On ne décide pas de produire davantage de produits usagés, on récupère avec plus ou moins d'efficacité ce qui est consommé ! »

 

Le fonctionnement en boucle relativement fermée de l'industrie papetière génère donc un équilibre qui ne permet pas d'imaginer durablement une situation de pénurie ou d'excédent. Avec ce mécanisme d'autorégulation, le recyclage est une solution durable.

 

La construction d'une société du recyclage est une tendance forte au niveau mondial et constitue un choix politique clairement affiché par l'Union Européenne et dans les conclusions du Grenelle de l'Environnement. L'industrie papetière française et européenne a pris l'engagement, via la European Declaration on Paper Recycling, de porter le taux de recyclage à 66% en 2010. C'est par une étroite collaboration entre toutes les parties prenantes de la société du recyclage et tous les maillons de la chaîne que sera assuré le développement harmonieux du recyclage.

 

Seule une démarche partenariale permettra de bien organiser, pour le sécuriser, un système cohérent au niveau européen qui, rappelons-le, constitue le coeur de ces marchés avec plus 80 % des échanges : poursuite de la mise en place des conditions d'une montée en puissance de la mobilisation des gisements ; développement de capacités de recyclage de proximité apportant toutes les garanties d'une bonne gestion de produits par nature « périssables » ; mise en place des dispositifs assurant des garanties d'écoulement des produits récupérés et recyclés ; traçabilité et transparence des flux.

 

La chaîne du recyclage des papiers et cartons n'a pas pour seule finalité de fabriquer des matières industrielles qui peuvent subir les aléas conjoncturels des marchés mais d'assurer également le traitement en continu de produits usagés qui sont périssables, et de réutiliser au mieux leur contenu en ressources naturelles. Cette chaîne, qui repose sur des marchés par nature fragiles (produits fatals qui ne sont pas fabriqués à la demande) doit pouvoir bénéficier d'un cadre équilibré utilisant les échanges avec l'extérieur dans un rôle de simple régulation des excédents garantissant ainsi un effort harmonieux et limitant les risques de perturbation du système.



Voir aussi :
 - Une enzyme mangeuse de plastique : une solution contre la pollution ?
 - Evian s'engage à utiliser du plastique recyclé pour toutes ses bouteilles d'ici 2025

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche