sante alimentation
Sant - Alimentation - Recherche

L'OMS dnonce des ingalits en matire de sant et de soins mdicaux 
L'OMS dnonce des ingalits en matire de sant et de soins mdicauxL'OMS dnonce des ingalits en matire de sant et de soins mdicaux
Dans son rapport 2008 publi mardi, l'Organisation mondiale de la sant (OMS) a dnonc les ingalits importantes qui existent entre les pays et au sein d'un mme pays en matire de sant et d'accs aux soins. L'OMS prconise un retour aux principes de la sant primaire.

Dans son rapport 2008 publi mardi, l'Organisation mondiale de la sant (OMS) a fait tat  d'ingalits criantes  dans le domaine de l'accs aux soins dans le monde, et a recommand un retour rapide aux principes de base de la sant primaire.

 

Ainsi, le rapport 2008 de l'OMS critique la faon dont les soins mdicaux sont organiss financs et pratiqus dans les pays riches et les pays pauvres dans le monde. Des ingalits importantes sont constates la fois entre et au sein des pays.

 


Publicit

 

D'aprs le rapport,  les ingalits en matire de rsultats sanitaires et d'accs aux soins sont bien plus grandes aujourd'hui qu'elles ne l'taient en 1978 .

 

Un monde qui est gravement dsquilibr en matire de sant n'est ni stable ni sr

 

 Le Rapport de Sant Mondiale dfinit une manire de lutter contre ces ingalits et ces inefficacits du systme de soins mdicaux, et ses recommandations doivent tre suivies  a dclar le Directeur gnral de l'OMS, le Dr Margaret Chan lors du lancement du rapport Almaty au Kazakhstan.

 

 Un monde qui est gravement dsquilibr en matire de sant n'est ni stable ni sr  a-t-elle ajout.


Le rapport, intitul  Soins Mdicaux Primaires 'aujourd'hui plus que jamais , est une commmoration du trentime anniversaire de la Confrence Internationale de Alma-Ata sur les Soins Mdicaux Primaires qui avait eu lieu en 1978.

 

C'est la premire fois que l'galit en matire de sant avait t inscrite l'agenda politique international.


Le rapport 2008 dnonce notamment les ingalits qui existent dans le monde en matire d'accs aux soins et de cot du soin. Les diffrences d'esprance de vie entre les pays les plus pauvres et ceux les plus riches dpassent maintenant les 40 ans. Des 136 millions de femmes qui ont accouch cette anne, prs de 58 millions n'ont pas reu d'assistance mdicale pendant et aprs la naissance de l'enfant, mettant en danger leur propre vie et celle de leur bb.


Dans le monde, les dpenses annuelles des gouvernements pour la sant vont de 20 dollars par personne bien plus de 6000 dollars par personne.

 

Les cots des soins mdicaux augmentant et les systmes de protection financire tant en faillite, les dpenses personnelles de sant poussent dsormais plus de 100 millions de personnes se situer en dessous du niveau de pauvret chaque anne.

 

De grandes diffrences sont constates au sein d'un mme pays et parfois mme au sein d'une mme ville. A Nairobi par exemple, le taux de mortalit pour les moins de cinq ans est de 15 pour 1000 dans la zone la plus riche de la ville. Dans les bidonvilles de la mme ville, le taux est de 254 pour 1000.


 Les taux levs de mortalits maternels et infantiles indiquent souvent un manque d'accs aux soins basiques de sant primaire tels que des installations sanitaires, une eau propre, une immunisation et une nutrition correcte  a dclar Ann M. Veneman, Directrice Excutrive de l'UNICEF.

 

 Les soins mdicaux primaire, y compris les services intgrs au niveau de la communaut, peuvent aider amliorer la sant des individus et sauver des vies .


D'aprs les donnes runies dans le rapport 2008 de l'OMS, les systmes de soins et de sant ne sont plus focaliss sur l'accs quitable aux soins, sur leur capacit investir correctement des ressources et sur leur capacit satisfaire les besoins et les attentes des individus. C'est surtout le cas dans les groupes appauvris et marginaliss.


Pour que les systmes de soins mdicaux soient plus performants, le rapport prconise un retour de la sant primaire, une approche holistique des soins mdicaux lance il y a trente ans.

 

La sant primaire correspond aux soins mdicaux essentiels bass sur des mthodes, pratiques, scientifiques et socialement acceptables, accessibles universellement par les individus et les familles, et un cot rduit.

 

Les soins de sant primaires,   la lumire des tendances actuelles ,  font de plus en plus figure de moyen avis de remettre le dveloppement sanitaire sur les rails , selon Mme Chan.

 

Pour l'OMS, une telle approche, par le bas, est mme de faire face plusieurs dfis contemporains, savoir la  mondialisation des modes de vie malsains, l'urbanisation rapide et anarchique ainsi que le vieillissement de la population .



Voir aussi :
 - Les particules toxiques lies au diesel tuent 6000 personnes par an en Allemagne
 - Lien entre cancer et aliments ultra-transforms

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche