sante alimentation
Sant - Alimentation - Recherche

L'Inserm recommande un dpistage plus systmatique du saturnisme chez l'enfant 
L'Inserm recommande un dpistage plus systmatique du saturnisme chez l'enfantL'Inserm recommande un dpistage plus systmatique du saturnisme chez l'enfant
L'Inserm a recommand la mise en place de dpistages plus systmatiques du saturnisme chez l'enfant. Ainsi, cette maladie qui touchait 85000 enfants en France en 1995-1996, devrait faire l'objet d'une dmarche plus globale et plus cible pour tre radique.

Le saturnisme, maladie lie l'intoxication au plomb toucherait prs de 500 enfants en France chaque anne. Mais il est loin d'tre certain que tous les cas de saturnisme infantile, dfini par une plombmie suprieure 100g/l, soient dpists. D'aprs les donnes nationales de 1995-1996, 85000 enfants seraient concerns par cette maladie, soit 2 % des enfants de 1 6 ans.

 

C'est pour savoir si les stratgies de dpistage du saturnisme sont efficientes que la DGS a demand l'Inserm et l'InVS de mener une expertise oprationnelle sur la question.

 


Publicit

 

D'aprs les premiers rsultats de l'enqute publis par l'Inserm, plusieurs constats auraient pu tre faits grce l'tat des lieux et au bilan des actions engages en France depuis 1999.


Tout d'abord, on constaterait une diminution importante de la plombmie moyenne des enfants tests au niveau local. La baisse des cas d'intoxication serait sans doute lie
la rhabilitation de l'habitat ancien, la suppression des carburants plombs, au traitement des eaux de distribution publique et la diminution des concentrations en plomb des aliments, selon l'Inserm.


Pourtant, il semble que les sources d'intoxication au plomb soient encore bien prsentes dans l'environnement franais, et notamment dans l'environnement des enfants. Ainsi, l'Inserm note que les peintures au plomb de l'habitat ancien restent la premire source d'intoxication dans cette population.


Par ailleurs, d'aprs l'Inserm, les centres de dpistage du saturnisme chez l'enfant restent trs localiss sur la rgion francilienne et sont trs htrognes au niveau national. Ainsi, prs de 60% des enfants tests entre 1995 et 2002 en France habitaient la rgion Ile-de-France.


Cependant, l'activit de dpistage serait en augmentation depuis quelques annes, quelle que soit la rgion considre.

 

L'Inserm note toutefois que les tests de dpistage de plombmie systmatiques sont loin d'tre rpandus en France et ne concernent que certains sites industriels pollus. Mais dans la mesure o de plus en plus de sites pollus au plomb sont dcouverts au fil des annes, la frquence des tests de dpistage de plombmie systmatiques est en augmentation.


Dernier constat principal indiqu par l'Inserm dans son communiqu, les acteurs de la sant locaux auraient dvelopp des mthodes personnelles et varies reposant sur la recherche active des zones d'exposition (quartiers ou immeubles risques) et sur des questions poses aux parents lors de consultation mdicale.

 

Le groupe de travail de l'Inserm et de l'InVES qui a enqut sur l'efficacit des politiques de dpistage du saturnisme chez l'enfant en France a fait plusieurs recommandations. Selon le groupe, il est tout d'abord ncessaire de renforcer la prvention universelle de cette maladie (en diminuant notamment l'exposition au plomb de l'ensemble de la population et en particulier des plus vulnrables)

 

Le groupe recommande galement de coupler les stratgies de dpistage et les rductions des expositions de faon symtrique pour une meilleure cohrence.


Le groupe propose aussi d'affiner les outils de reprage sur des populations ayant un risque lev d'exposition, mais aussi d'utiliser au mieux les constats de risque d'exposition au plomb (CREP) qui seraient une source pertinente pour localiser les lieux risque.

 

Le groupe recommande galement de mieux sensibiliser et informer les professionnels de sant tout comme les familles, des dangers de l'intoxication au plomb chez les enfants.

 

Enfin, le groupe conseille au gouvernement de dvelopper une dmarche globale de sant, en associant au saturnisme d'autres problmes de sant rencontrs par les populations concernes. Il serait donc ncessaire de lutter contre l'insalubrit par exemple pour lutter contre le saturnisme.


Rappelons que le saturnisme induit des troubles qui, selon leur gravit et le moment de l'intoxication, seront rversibles (anmie, troubles digestifs,') ou irrversibles (atteinte du systme nerveux, encphalopathie,'). Le jeune enfant, le f'tus et l'embryon y sont beaucoup plus exposs que l'adulte.



Voir aussi :
 - Les particules toxiques lies au diesel tuent 6000 personnes par an en Allemagne
 - Lien entre cancer et aliments ultra-transforms

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche