dechets proprete
Dchets Industriels et Mnagers - Propret

La gestion des dchets au Libria depuis la guerre civile 
La gestion des dchets au Libria depuis la guerre civileLa gestion des dchets au Libria depuis la guerre civile
La gestion des dchets au Libria depuis la guerre civile. Durant des annes, Monrovia, la capitale du Libria, s'est rveille tous les matins sous une brume bleue toxique manant de dchets brls. Pendant la guerre civile, les habitants survivaient tant bien que mal en brlant leurs ordures, en les enterrant ou encore en les jetant n'importe o.

Au Libria, la gestion des dchets, de la sant et de l'environnement paient le prix d'annes de guerre civile, selon le groupe la Banque Mondiale.

 

Un projet financ par la Banque mondiale a dbut par un vaste effort de nettoyage des dpts d'ordures men par des entrepreneurs locaux. Il a par ailleurs mis en place un systme de collecte rgulier, et donn lieu l'achat de 120 bennes et de huit camions-bennes pour la municipalit.


Publicit

Durant des annes, Monrovia, la capitale du Libria, s'est rveille tous les matins sous une brume bleue toxique manant de dchets brls. Le rseau de drainage dlabr et le systme d'gout taient engorgs par les ordures, ce qui causait des inondations la saison des pluies et permettait aux moustiques et autres vecteurs de maladies de prolifrer.

 

Les habitants survivaient tant bien que mal en brlant leurs ordures, en les enterrant ou encore en les jetant n'importe o. Beaucoup de communauts ont fini par se servir de leurs dchets comme moyen de restauration des terres, des dcharges ciel ouvert venant combler les zones de marcages et largir les berges de cours d'eau. D'aprs les estimations, les amas d'ordures les plus visibles de la ville reprsentaient eux seuls plus de 70 000 tonnes de dchets. Monrovia compte dsormais huit camions-bennes qui ramassent rgulirement les ordures.

 

Telle tait la situation Monrovia en 2005, celle d'une ville o prs de 1 million de personnes ont vcu pendant toutes les annes de guerre civile sans systme organis de collecte et d'limination des ordures. L'accumulation de dchets solides a eu de lourdes rpercussions sur la sant des habitants et la qualit de l'environnement : pollution des cours d'eau et des sources d'eau potable, augmentation exponentielle des cas de maladie et des taux d'infection. Plus de 26 650 cas de cholra ont t signals par l'UNICEF en 2005.

 

Le conflit termin, quelques grandes campagnes d'assainissement ponctuelles menes par l'ONU, l'UNICEF, des ONG et la municipalit ont permis de collecter et d'liminer une partie des dchets jonchant la ville. Mais ils continuaient quand mme de s'accumuler et, en l'absence d'un systme de collecte, les amas d'ordures faisaient vite leur rapparition.

 

Les choses ont vraiment commenc changer en avril 2007. la demande du Gouvernement librien, la Banque mondiale a lanc cette date un ambitieux projet destin ressusciter un systme rudimentaire de ramassage des dchets solides pour la municipalit de Monrovia.

L'enjeu tait de taille, l'entreprise municipale charge de la collecte des dchets solides tant pratiquement dpourvue des capacits voulues pour s'acquitter de ses responsabilits. Elle tait dote de deux camions seulement en tat de marche, et son budget annuel tait d'environ 500 000 dollars, le huitime de ceux de villes d'une taille comparable Monrovia.

 

Le projet financ par la Banque mondiale a dbut par un vaste effort de nettoyage des dpts d'ordures men par des entrepreneurs locaux. Il a par ailleurs mis en place un systme de collecte rgulier, et donn lieu l'achat de 120 bennes et de huit camions-bennes pour la municipalit. Les bennes ordures ont t places dans des centres de collecte communautaires dissmins dans toute la ville, et le service de ramassage a t sous-trait des entreprises locales, qui utilisent les camions de la municipalit pour rcuprer et vider ces bennes de quartiers. 

 

Ce service est toujours en place aujourd'hui, et assure la collecte d'environ 30 % des dchets produits chaque jour dans la ville. Il a permis jusqu'ici le ramassage et l'limination de prs de 80 000 tonnes de dchets, ce qui a transform l'aspect de Monrovia et amlior du tout au tout le cadre de vie de ses habitants.

 

Le terme librateur est celui employ par Felicia Jubah, une habitante de Monrovia, pour qualifier l'impact du projet. Enfin, on n'a plus besoin de vivre parmi notre salet. Les rues de Monrovia sont plus propres, et nous commenons nous sentir fiers de notre ville'

 

L'limination des dchets a soulev sa propre srie de problmes. La dcharge de Fiamah, qui existait dj avant le projet, tait mal gre et situe tout prs d'une zone d'habitations, ce qui prsentait des risques importants pour la sant et l'environnement. titre provisoire, le projet a financ un volet de rhabilitation et d'amlioration de la gestion de ce site. Mais un emplacement plus adapt pour une dcharge provisoire a t trouv dans le mme temps Whein Town, et est maintenant en cours d'amnagement dans le cadre du projet.

 

Ce projet constitue la premire tape d'un long processus , a expliqu Bronwyn Grieve, consultante la Banque. Le dfi l'heure actuelle n'est pas seulement de dvelopper encore le systme, mais de rsoudre les problmes systmiques plus gnraux concernant la faon dont le systme sera maintenu la suite du financement de la Banque mondiale.

 

La mise en place d'un systme de collecte des ordures de grande envergure et durable Monrovia prsente des dfis non ngligeables pour l'avenir. Des solutions novatrices devront tre trouves pour le recouvrement des cots lis l'limination des dchets solides dans une ville dote de ressources limites et o, en outre, un large segment de la population est sans emploi et vit dans des habitations de fortune, ce qui le rend peu ou pas mme d'acquitter des frais d'ordures mnagres.

 

La rforme et le renforcement des capacits au sein de la municipalit, ainsi que l'identification et l'amnagement d'un site pour une dcharge permanente, figurent aussi en tte de liste des priorits pour la mise en place d'un systme effectif de gestion des dchets solides. Mais en dpit de ces dfis, le rtablissement d'un service public primordial aprs 14 annes de guerre a contribu renforcer l'esprit civique et redonn la population confiance dans ses responsables municipaux.

 

Encourage par le soutien de sa population, la municipalit cherche prsent obtenir un appui supplmentaire de la Banque mondiale et d'autres donateurs pour pouvoir tre mieux mme de fournir des services ses administrs. Quant la Banque, encourage par les rsultats certes modestes mais prometteurs de ce projet d'urgence, elle reste dtermine accompagner la municipalit de Monrovia dans ses efforts de dveloppement, de modernisation et de prestation de services publics. Pour elle, le travail n'est pas fini.



Voir aussi :
 - Une enzyme mangeuse de plastique : une solution contre la pollution ?
 - Evian s'engage utiliser du plastique recycl pour toutes ses bouteilles d'ici 2025

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche