dechets proprete
Déchets Industriels et Ménagers - Propreté

Des vieux navires moins dangereux pour les travailleurs et l'environnement 
Des vieux navires moins dangereux pour les travailleurs et l'environnementDes vieux navires moins dangereux pour les travailleurs et l'environnement
Des vieux navires moins dangereux pour les travailleurs et l'environnement. Entre 200 et 600 grands navires commerciaux sont désarmés chaque année dans le monde et voués au marché de la ferraille, dans des pays où l'absence de mesures de protection de l'environnement et de la santé se solde par un taux d'accidents extrêmement élevé chez les travailleurs.

Les députés européens veulent rendre le démantèlement des vieux navires moins dangereux pour les travailleurs et l'environnement. Les députés veulent agir contre les atteintes à l'environnement et les conditions de travail dangereuses pratiquées lors du démantèlement des navires, principalement au Bangladesh, en Inde et au Pakistan.

 

Un rapport d'initiative demande également à la Commission de mettre en place un registre en vue de répertorier et de contrôler les épaves des navires. Une liste d'installations de recyclage agréées est également préconisée.


Publicité

Entre 200 et 600 grands navires commerciaux sont désarmés chaque année dans le monde et voués au marché de la ferraille.

 

Ce chiffre est appelé à croître dans les prochaines années du fait du retrait progressif des pétroliers à simple coque qui seront remplacés par des navires plus sûrs à double coque. L'essentiel du secteur de la démolition est implanté au Bangladesh, en Inde et au Pakistan, où il procure des milliers d'emplois.

 

Toutefois, l'absence de mesures de protection de l'environnement et de la santé se solde par un taux d'accidents extrêmement élevé chez les travailleurs, tandis que la pollution induite par les activités de démantèlement contamine des portions étendues du  littoral. Les anciens navires contiennent de nombreuses substances dangereuses telles que l'amiante, les polychlorobiphényles (PCB), et d'importants volumes d'huiles et de boues d'hydrocarbures.

 

Cette situation constitue un problème majeur pour l'Union européenne puisque près d'un navire sur trois de la flotte mondiale bat pavillon d'un État membre de l'UE, notamment de la France et du Royaume-Uni, et que cette proportion est encore plus élevée en ce qui concerne les navires appartenant à des armateurs européens.

 

Soulignant les conditions dangereuses et polluantes dans lesquelles de nombreux navires sont actuellement démolis sur les plages de l'Asie du Sud, la Commission a présenté un Livre vert proposant une série d'actions envisageables au niveau de l'UE dans l'attente de l'élaboration et de l'entrée en vigueur d'une convention internationale sur le recyclage des navires.

 

En réponse, le rapport rédigé par Hans Blokland adopté le 21 mai à une large majorité par 645 voix pour, 8 voix contre et 12 abstentions, accueille favorablement l'analyse approfondie effectuée par la Commission des principaux problèmes sociaux et écologiques découlant des activités de démantèlement de navires dans les pays du sud de l'Asie, tout en faisant observer néanmoins que "cette initiative a au moins dix ans de retard".

 

La plupart des navires de l'UE sont démantelés en Asie en faisant totalement fi de l'interdiction de Bâle et des dispositions correspondantes du règlement concernant les transferts de déchets, entre autres "parce qu'il manque la volonté politique de combler les lacunes et de s'attaquer à la dissimulation structurelle des responsabilités dans le domaine de la navigation, dont la meilleure illustration est le phénomène des Etats du pavillon", souligne le rapport.

 

Des mesures concrètes d'ici 2010 : Le Parlement invite la Commission et les États membres à négocier une convention de l'Organisation maritime internationale (OMI) sur la standardisation des matériaux utilisés pour la construction et l'équipement des navires ainsi que sur le renforcement des critères concernant leurs incidences sur l'environnement. Les députés demandent que des mesures concrètes soient arrêtées d'ici à 2010, avant l'adoption de la convention de l'OMI et avant l'année où le processus d'élimination accélérée des pétroliers monocoques atteindra son point culminant.

 

Les députés demandent à la Commission d'établir une liste des installations de recyclage de navires "jugées meilleures en ce qu'elles sont conformes aux normes reconnues au niveau international en matière de droits de l'homme, de santé et de sécurité".

 

En outre, ils estiment inacceptable d'un point de vue éthique que les enfants soient utilisés par certaines entreprises de démantèlement pour effectuer des tâches dures et dangereuses.

 

Des contrôles plus rigoureux et une surveillance accrue : Les États membres et la Commission sont invités à améliorer la mise en 'uvre du règlement concernant les transferts de déchets grâce à des contrôles plus rigoureux et à la surveillance par les autorités portuaires dans les États membres, afin d'autoriser les États du port, les États du pavillon et les États dont la juridiction concerne les propriétaires (producteurs de déchets) à déclarer qu'un navire est "en fin de vie et constitue, par conséquent, un déchet, que le navire soit toujours opérationnel ou non".

 

Estimant que l'élaboration d'une convention par l'OMI pourra prendre des années, outre une longue procédure de ratification, les députés invitent la Commission à évaluer minutieusement les avantages à tirer d'une coopération financière renforcée avec des sites de démantèlement d'Asie du Sud "triés sur le volet" en vue de former un réseau agréé par l'UE.

 

Les navires considérés comme déchets dangereux doivent être démantelés dans un pays de l'OCDE "selon des pratiques respectueuses de l'environnement et ne peuvent être transférés vers des pays non membres de l'OCDE que s'ils ont été décontaminés", précisent les députés. Ils insistent pour que "des mesures soient prises sans délai" pour soutenir le développement d'un démantèlement et d'un pré-nettoyage "compétitifs et propres" de navires dans l'Union européenne.

 

La Commission est invitée à proposer des mesures concrètes incitant le transfert de savoir-faire et de technologie, afin d'aider les chantiers de démantèlement en Asie du sud à respecter les normes internationales en matière de sécurité et d'environnement.

 

En outre, les députés se félicitent de la proposition visant à mettre en place un fonds pour le démantèlement de navires. La Commission européenne est priée d'étudier également les mécanismes financiers disponibles, y compris une assurance obligatoire et le recours à des taxes portuaires, afin d'assurer un recyclage écologiquement rationnel, à partir du lancement du navire, "sans oublier qu'un navire peut passer entre les mains de plusieurs propriétaires tout au long de sa vie utile".

 

Le rapport mentionne également  "qu'il est déplorable que l'on n'envisage d'intervenir qu'une fois que l'opinion publique a pris conscience du problème après des événements retentissants tels que la tentative du gouvernement français de se débarrasser de son porte-avion Clemenceau en-dehors de l'Union européenne".

 

Pour mémoire, le transfert du porte-avions Clémenceau vers l'Inde pour son ferraillage avait suscité un tollé international parmi les écologistes, mais aussi au sein de la classe politique indienne. Le 13 février 2006, la Cour suprême indienne avait interdit son entrée dans les eaux territoriales en attendant une nouvelle expertise pour déterminer la quantité d'amiante et d'autres produits toxiques contenue dans le navire. Devant l'ampleur de la polémique, le Président de la République française s'était vu contraint d'ordonner le rapatriement du Clemenceau.



Voir aussi :
 - Une enzyme mangeuse de plastique : une solution contre la pollution ?
 - Evian s'engage à utiliser du plastique recyclé pour toutes ses bouteilles d'ici 2025

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche