energies renouvelables
Energies classiques et renouvelables - Transports

Bus propres et conomes en le-de-France, bilan des technologies 
Bus propres et conomes en le-de-France, bilan des technologiesBus propres et conomes en le-de-France, bilan des technologies
Bus propres et conomes en le-de-France, bilan des technologies. Depuis 10 ans, la lutte contre la pollution gnre par les bus a marqu des points

Depuis 10 ans, la lutte contre la pollution gnre par les bus a marqu des points, mais des rythmes diffrents selon le type de moteur utilis par les autobus : diesel, gaz naturel vhicule (GNV) et gaz de ptrole liqufis (GPL). Grce aux progrs notables qu'il a connus, le moteur diesel a dsormais des performances quivalentes au moteur GNV et meilleures que le moteur GPL.

 

Dans les technologies classiques, la comptition se fait actuellement entre le diesel et le GNV en termes d'missions de polluants locaux et de gaz effet de serre. La rentabilit socio-conomique dpend toutefois des conditions d'exploitation, des rductions de prix sur le GNV accordes par GDF et des subventions ces technologies. La comptition diesel-GNV se poursuivra l'avenir sans qu'il soit possible ce jour de dire clairement qui l'emportera si on tient compte des cots et des conditions pratiques d'exploitation.


Publicit

Par ailleurs, deux technologies potentielles propres pourraient merger dans le futur 'le bus lectrique et le bus hybride- si des progrs trs sensibles sont faits sur les batteries (et autres moyens de stockage d'nergie lectrique bord des vhicules) et les cots.

 

L'IAURIF vient de conduire une tude sur la diminution des missions polluantes lie l'introduction de nouvelles normes et d'quipements de dpollution : seize technologies diffrentes, appartenant aux trois filires technologiques de moteurs thermiques (diesel, GPL et GNV) ont t compares et leurs cots conomiques et environnementaux calculs, dans le cadre de deux types d'exploitation de bus diffrents : la RATP et MARNE-ET-MORIN.

 

L'analyse porte, d'une part, sur les missions rglementes et mesures des polluants locaux ' le monoxyde de carbone (CO), les hydrocarbures non mthaniques (HC), les oxydes d'azote (NOx), et les particules (PM) ' et, d'autre part, sur les missions de gaz effet de serre, exprimes en quivalent gaz carbonique (CO2) et calcules de l'extraction la consommation.

Sauf pour le monoxyde de carbone (CO), pour lequel les niveaux de concentration en le-de- France ne sont pas alarmants, les normes ont permis de rduire trs sensiblement les missions des polluants locaux, mais nettement moins celles des gaz effet de serre (quivalent CO2). Dans la filire diesel, on note la grande efficacit du filtre particules (FAP) qui retient jusqu'aux micro particules, les plus nocives.

 

L'utilisation des biocarburants n'a d'intrt que pour la rduction des missions de CO2 et n'a pas beaucoup d'impact sur les polluants locaux. Ils ont mme tendance accrotre les missions de NOx. Les missions de NOx restent le point faible du diesel mais sont en voie de rduction grce aux rcents quipements de dpollution DeNOx.

 

Les avantages comparatifs des filires ont beaucoup volu ces dix dernires annes et cette tendance se poursuivra. Aussi, cette tude suggre que le dispositif de soutien de la Rgion le-de-France aux vhicules propres et conomes (montant de la subvention et filires et faisant l'objet d'une aide) soit priodiquement rvis et tienne compte des conditions d'exploitation des vhicules subventionns.

 

Les continuits cologiques : La sixime grande crise plantaire de l'histoire de la vie sur terre est engage : la disparition des espces s'acclre avec un niveau 1000 fois suprieur celui de l'volution naturelle. Cette crise est entirement due aux activits humaines.

 

Depuis de nombreuses annes, l'IAURIF mne une rflexion approfondie sur le fonctionnement des milieux naturels et de la biodiversit : pour la prserver, la protection physique des espces et de leur milieu de vie ne suffit pas. On connat aujourd'hui l'importance pour les populations animales ou vgtales de communiquer et de se dplacer au gr des volutions de leur habitat. Ces cosystmes et leurs connexions forment un schma fonctionnel de la biodiversit : un rseau cologique.

 

Il existe, aujourd'hui, en le-de-France 25 000 espces vivantes avec chacune ses spcificits en matire de milieu de vie, de mode de dispersion et de dplacement. Sans imaginer raliser 25 000 rseaux de connexions diffrentes, il faudrait tre le plus gnraliste possible en tenant compte des espces symboliques (cerf, loutre, castor, chat sauvage, lzard vert), des espces menaces ou surveiller et surtout des grands types d'habitat et de stratgies de dissmination.

 

L'augmentation de la population en le-de-France et la croissance de la surface consomme par habitant, ont entran une consommation d'espaces importante et la destruction de milieux naturels.

 

Le mode de consommation d'espaces, qui considre les espaces naturels, agricoles et boiss comme d'ventuelles rserves l'urbanisation, a aussi son importance : les hyperzones commerciales ou d'activits, d'immenses parkings et les routes pour les desservir sont renvoys en priphrie, en gnral mal conus et dvoreurs d'espaces.

 

Trois grands dfis sont relever pour sauvegarder la biodiversit : reconsidrer l'impact de nos modles d'urbanisation, pour limiter au maximum la consommation d'espaces, arer les zones urbaines et priurbaines en respectant les continuits naturelles innervant l'ensemble du tissu urbain, prenniser, voire restaurer, un rseau rgional dense de connexions cologiques entre tous les espaces naturels rgionaux et assurer une liaison avec les grands espaces des rgions priphriques, tout particulirement dans une direction globale sud-nord. Ce schma fonctionnel a t finalis et pris en compte dans le projet de SDRIF et intgr la stratgie rgionale de la biodiversit dont il est un axe majeur.

 

Les indicateurs du dveloppement durable : Afin de faire face aux dfis que sont la protection de l'environnement et la croissance de la population mondiale, l'Union europenne, les tats et les collectivits locales dveloppent des campagnes de sensibilisation et cherchent se doter d'outils d'valuation du dveloppement : c'est l tout l'enjeu des indicateurs du dveloppement durable : mesurer et mieux comprendre les impacts des actions d'amnagement.

 

Cette prise de conscience a t suivie par de nombreux travaux et des batteries d'indicateurs ont t ralises, tous aussi varis que la multitude d'acteurs qui les ont crs.

 

Pour adapter cette dmarche l'le-de-France et dfinir un choix d'indicateurs pertinents, l'IAURIF s'est attach, la demande du Conseil rgional, transposer les indicateurs tablis aux chelles supra rgionales : indicateurs structurels, indicateurs de dveloppement durable de l'Union europenne et dvelopper des indicateurs techniques rgionaux, en liaison avec de nombreux partenaires.

 

Au-del des indicateurs simples, la cration d'indicateurs synthtiques combinant plusieurs dimensions est ncessaire. Aprs le calcul de l'empreinte cologique des Franciliens, les calculs des indicateurs de dveloppement humain (IDH), de pauvret humaine (IPH), de participation fminine, de qualit de vie et de bien-tre sont en cours de validation. Ces indicateurs, s'ils traitent quitablement les trois dimensions de la durabilit, permettent d'valuer la qualit de l'cosystme rgional, de suivre les volutions et d'identifier des leviers d'action. Surtout, ils offrent une vision transversale du dveloppement en le-de-France.

 

Ce rapport de l'IAURIF prsente pour la premire fois une slection d'indicateurs chiffrs reprsentatifs des deux dimensions, socio-conomique et environnementale, complts par des exemples d'indicateurs synthtiques du dveloppement durable. Ces informations sont appeles voluer au fur et mesure des besoins pour parvenir progressivement mieux cerner et orienter les conditions du dveloppement durable de cette rgion.



Voir aussi :
 - En Sude, l'nergie olienne et l'arme de l'air se disputent l'espace arien
 - UE : Les constructeurs automobiles veulent plus d'aides pour rduire les missions

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News

Trouvez votre panneau solaire 12v ou 24 v avec ASE Energy . Grand choix de panneaux solaires à installer soi-mme facilement : panneau solaire flexible, panneau solaire pliable, etc. Livraison France et monde



Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche