sante alimentation
Sant - Alimentation - Recherche

Sant, la pnurie de mdecins menace la France jusqu'en 2025 
Sant, la pnurie de mdecins menace la France jusqu'en 2025Sant, la pnurie de mdecins menace la France jusqu'en 2025
Sant, la pnurie de mdecins menace la France jusqu'en 2025. Le Snat dnonce le risque de voir une pnurie de mdecins toucher la France jusqu'en 2025

D'un ct, les internes en mdecine ont fait grve pour leur libre installation en France, et de l'autre, selon un rapport rendu public mercredi, le Snat dnonce le risque de voir une pnurie de mdecins toucher la France jusqu'en 2025, tout en faisant un ensemble de proposition pour l'ingale rpartition des mdecins dans l'hexagone, pronant notamment la  tlmdecine .

 

Le Snat a mis un ensemble de des proposition visant pallier l'ingale rpartition des mdecins en France, mais aussi une pnurie annonce pour la France du nombre de praticiens. La  densit mdicale  ne retrouverait qu'en 2025, un niveau proche de celui enregistr au milieu des annes quatre-vingt.


Publicit

Selon ce rapport du Snat, la baisse du nombre de mdecins en activit est prvisible sur l'ensemble de notre territoire. L'hypothse d'une pnurie prochaine de mdecins parat d'autant plus paradoxale que la France n'a jamais compt autant de praticiens en activit qu'aujourd'hui !

 

La pnurie de mdecins en France  est pourtant vraisemblable pour trois

raisons : la rduction, entre 1983 et 1993, du nombre d'tudiants en mdecine (numerus clausus), le nombre croissant de mdecins partant la retraite et la demande accrue de soins exprime par une population vieillissante. 

 

Selon les projections tablies par le ministre de la sant, les annes venir verront se succder trois phases : jusqu'en 2007, le nombre de mdecins en activit demeure stable ; de 2008 2015, les cessations d'activit seront suprieures aux installations et l'cart s'accrot progressivement. Pendant cette priode, les modifications de numerus clausus dcides depuis 2004 n'auront aucune influence sur le nombre de mdecins en activit ; et compter de 2016, le nombre d'installations recommencera crotre, mais il faudra attendre 2025 pour que le nombre d'entres soit gal celui des sorties.

 

Ce schma conclut la baisse du nombre de mdecins en activit de 9,4 % entre 2006 et 2025, passant de 207 277 186 000. Or, des carts de densit mdicale importants existent dj en France. Ainsi, en rgion Centre, par exemple, les effectifs de mdecins gnralistes sont infrieurs de 20 % la moyenne nationale.

 

Au total, selon les travaux raliss par les missions rgionales de sant, 2,3 millions de personnes vivent dans 643 zones identifies comme en difficult ou fragiles en termes de prsence mdicale.

 

La baisse du nombre de mdecins en activit va se traduire par un creusement de ces disparits notamment en zone rurale, en zone de montagne ou dans les quartiers sensibles des priphries urbaines, prvient le Snat, un  problme  qui  ne se rsoudra pas spontanment  !

 

Le Snat met un ensemble de propositions pour tenter de contrer cette pnurie de mdecins et la mauvaise rpartition des praticiens sur le territoire. Ainsi, pour le Snat, il faut :

 

- Optimiser les mesures dj prises : valuer l'efficacit des dispositifs tendant rduire les ingalits territoriales en matire d'accs aux soins ; recenser les besoins en professionnels de sant dans le secteur mdico-social ; simplifier les dmarches administratives pour l'obtention des aides l'installation ; dvelopper la tlmdecine ; promouvoir les actions innovantes en matire de transports afin de favoriser l'accs du patient aux mdecins ; favoriser l'installation de centres de sant dans les zones sous-mdicalises par l'attribution d'aides.

 

- Sensibiliser les tudiants et les jeunes mdecins : mieux informer les tudiants en mdecine sur les mcanismes d'aide l'installation ; organiser dans chaque rgion une journe d'information sur les carrires mdicales destine prsenter les besoins rgionaux en matire d'offre de soins ; encourager les stages de mdecine gnrale en zones sous-mdicalises ; revaloriser la rmunration des matres de stage en zone sous-mdicalises.

 

- Envisager des mesures plus directives : transformer l'examen classant national en examen rgional et rquilibrer la rpartition des postes dans chaque universit en fonction de l'existence ou non de zones sous-mdicalises ; permettre aux partenaires conventionnels de rguler les installations dans les zones mdicalement sur-dotes.



Voir aussi :
 - Les particules toxiques lies au diesel tuent 6000 personnes par an en Allemagne
 - Lien entre cancer et aliments ultra-transforms

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernire Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicit


Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualits News





Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche