ecologie protection nature
Ecologie - Protection de la nature

La pêche illégale continue de menacer la Guyane 
La pêche illégale continue de menacer la GuyaneLa pêche illégale continue de menacer la Guyane
En Guyane, l'ensemble de la filière des socioprofessionnels de la pêche a cessé de sortir en mer depuis plus de dix jours.

En Guyane, l'ensemble de la filière des socioprofessionnels de la pêche a cessé de sortir en mer depuis plus de dix jours.

Selon le WWF, par ce geste symbolique, elle entend rappeler un constat accablant : la majorité des eaux territoriales de Guyane échappe à tout contrôle.


Publicité

Pour rappel, en février 2003, le WWF organisait le premier survol aérien d'estimation de l'ampleur de la pêche illégale.

La pêche illégale continue de menacer la Guyane

Le constat était accablant : sur 15 navires identifiés, 12 étaient illégaux. « Ces « tapouilles », provenant des Pays voisins (Suriname, Brésil, Guyana), utilisent de longs filets maillants dérivants pouvant mesurer jusqu'à 10Km. Ces navires illégaux exploitent, selon l'Ifremer, entre 4000 et 8000 tonnes de ressources halieutiques par an, représentant ainsi 200% de l'effort de pêche officiel. L’acoupa rouge (Cynoscion acoupa), principale espèce ciblée et importante ressource économique en Guyane, montre les premiers signes de surexploitation », avait expliqué le WWF.

Pourtant, dix ans après, aucun signe tangible d’amélioration n’a été constaté, puisqu’en mai 2012, 44 navires ont été répertoriés : seuls deux battaient pavillon français.

Pour protester contre la pêche illégale, les professionnels de la mer ont cessé leur activité commerciale et bloquent l’accès aux consulats du Brésil et du Surinam. Ils demandent un contrôle des eaux françaises de Guyane et des aides pour les pêcheurs locaux. Le 6 février, les ministres de la Pêche et de l’Outre-mer, Frédéric Cuvillier et Victorin Lurel, se sont engagés auprès des élus locaux à renforcer les moyens d’action de l’Etat pour contrôler les eaux guyanaises.

« En parallèle au tort causé à la filière « pêche » de Guyane, ces flottilles illégales représentent aussi la pression la plus sérieuse sur les espèces marines menacées. Ainsi, les travaux menés conjointement entre le Comité Régional des Pêches de Guyane et le WWF ont montré que la tortue Luth (Dermochelys coriacea) est l'espèce la plus communément capturée par les filets maillants dérivants, suivie du Dauphin Sotalie (Sotalia guianensis). Mais si la tortue Luth souffre d'un taux de mortalité directe de 5% en cas de capture, le sort des dauphins est tout autre : 100% des dauphins capturés ont été retrouvés morts dans ces filets. En parallèle, les autres tortues marines nidifiant en Guyane (tortues vertes et olivâtres) apparaissent aussi parmi les victimes de ces pratiques. Ainsi, et malgré les importants efforts de protection sur les plages, aucune avancée significative ne peut être aujourd'hui saluée en termes de conservation des tortues marines en Guyane, du fait du maintien de la pêche illégale », note le WWF dans un communiqué de presse.

Aujourd’hui, le WWF renouvelle son soutien au Comité Régional des Pêches et des Elevages Marins de Guyane dans sa volonté d'un contrôle effectif des eaux territoriales de Guyane.

Selon l’Ifremer et le WWF, les ressources halieutiques pillées par des navires clandestins représentent 200% de la pêche guyanaise. Face à l’ampleur de cette activité illégale, le WWF appelle à une stratégie durable pour un contrôle effectif des eaux de Guyane.



Voir aussi :
 - Des microbes découverts dans un lac en Antarctique
 - Les baleines de Minke se nourrissent sous la mer de glace

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche