securite prevention
Sécurité - Prévention - Accidents du travail - Risques

Les amalgames dentaires seront-ils interdits ? 
Les amalgames dentaires seront-ils interdits ?Les amalgames dentaires seront-ils interdits ?
La cinquième et dernière session du Comité Intergouvernemental de Négociation sur le mercure (INC5) a eu lieu du 13 au 18 janvier. Cette dernière a décidé des mesures qui doivent être prises pour limiter la pollution et l’exposition de la population mondiale à ce métal extrêmement toxique.

La cinquième et dernière session du Comité Intergouvernemental de Négociation sur le mercure (INC5) a eu lieu du 13 au 18 janvier. Cette dernière a décidé des mesures qui doivent être prises pour limiter la pollution et l’exposition de la population mondiale à ce métal extrêmement toxique.

Vers l’interdiction des amalgames dentaire ?

INC5 devrait achever les négociations sur le texte d’un traité visant à réglementer l’utilisation du mercure à l’échelle mondiale, en vue de l’adoption du traité lors d’une conférence diplomatique qui aura lieu à Minamata, au Japon, en Octobre 2013.


Publicité

Dans ce cadre, les amalgames dentaires, ces matériaux d’obturation composés pour moitié de mercure, devront être réglementés. Or, dès 2009, les instances dentaires ont proposé aux fabricants d’amalgames de les représenter lors des négociations pour faire en sorte que leurs « activités commerciales » ne soient pas interdites, peut on lire dans un communiqué de presse.

Les amalgames dentaires seront-ils interdits ?

Rappel

Le mercure est un métal lourd très répandu et persistant dans l’environnement. C’est un élément naturel qui peut être libéré dans l’air et dans l’eau par l’érosion des roches contenant ce minerai ou par des activités humaines telles que les procédés industriels, l’extraction minière, le déboisement, l’incinération des déchets et la combustion de combustibles fossiles.

Le mercure peut également être libéré par un certain nombre de produits qui en contiennent, notamment les amalgames dentaires, les applications électriques (par exemple, les interrupteurs et les lampes fluorescentes), les instruments médicaux et de laboratoire (par exemple, les thermomètres et les baromètres cliniques), les batteries, les substances de traitement des semences, les crèmes antiseptiques et antibactériennes, et les crèmes pour éclaircir la peau. L’exposition au mercure peut affecter le développement neurologique du foetus et a été reliée à la baisse de la fécondité, à des lésions cérébrales et nerveuses, et à des maladies cardiaques chez les adultes présentant des niveaux élevés de mercure dans le sang.

En Europe, les amalgames dentaires représentent le second facteur de pollution au mercure, après la filière chlore alcali : ils passeront au premier rang dès que cette industrie aura achevé de se moderniser.

Selon plusieurs organismes, le maintien de ce dispositif médical ne peut pas s’expliquer sur le plan environnemental. Du point de vue sanitaire, il est également injustifiable. Même si les agences sanitaires européenne et française persistent à nier tout risque de toxicité, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu en 2011 que des risques systémiques sont associés à l’amalgame et que la neurotoxicité du mercure est particulièrement préjudiciable au cerveau en développement de l’enfant, apprend-on dans un communiqué offciel.

Les véritables interrogations

En attendant la conférence diplomatique qui aura lieu à Minamata, au Japon, en Octobre 2013, comment accepter ce risque, alors que nous savons désormais que :

·         l’amalgame dentaire est parfaitement remplaçable – plusieurs pays en ont fait la démonstration désormais ;

·         certaines alternatives ont une longévité au moins équivalente ;

·         le coût de l’amalgame pour la société est nettement supérieur à celui des alternatives ;

·         le Ciment Verre Ionomère (CVI), une alternative biocompatible, améliore l’accès aux soins dans les régions pauvres puisqu’il est de faible coût, que la pose ne nécessite pas d’électricité et qu’il peut être utilisé par des non-dentistes ?

·         La France, ralliant l’avis du Conseil de l’Europe et de la société BIOIS, accepte à présent de renoncer au mercure dentaire.



Voir aussi :
 - La Corée du Sud espère stocker des déchets nucléaires d’ici 2015
 - Etats-Unis et Europe divisés sur la question de la sécurité nucléaire post-Fukushima

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche