climat rechauffement
Climat - Réchauffement - Effet de serre - Températures

La sécheresse et le changement climatique auraient hâté le déclin de l’empire Maya  
La sécheresse et le changement climatique auraient hâté le déclin des MayasLa sécheresse et le changement climatique auraient hâté le déclin des Mayas
La sécheresse et le changement climatique auraient été l’un des facteurs à l’origine de l’effondrement et de la disparition de la civilisation Maya il y a plus de 1000 ans, d’après une nouvelle étude publiée dans le journal Science.

Le déclin rapide de la civilisation Maya –qui a occupé une grande partie du Mexique et de l’Amérique Centrale modernes entre 300 et 1000 après JC – est depuis longtemps un véritable casse-tête pour les archéologues. 

 

Aucune explication claire n’a pu émerger pour comprendre pourquoi cette société, célèbre pour son système calendaire sophistiqué et pour ses constructions pyramidales, s’est effondrée entre 800 et 1000 après JC.

 


Publicité

 

Des changements extrêmes de climat

 

Une étude publiée dans le journal Science semble cependant suggérer que la civilisation Maya a été affectée par des changements extrêmes de climat, qui ont conduit à sa chute puis à sa disparition.

 

L'une des principales contributions de cette étude est la précision et l’exactitude de la datation de ces éléments

 

En analysant une stalagmite vieille de 2000 ans trouvée dans une grotte au sud de Belize et en étudiant les archives archéologiques, le paléo-climatologue Douglas Kennett de l’Université de Pennsylvanie et ses collègues, sont parvenus à la conclusion que des régimes de précipitations inhabituels avaient influencé le destin du peuple Maya.

 

D’autres chercheurs avaient suggéré que des conditions climatiques extrêmement sèches avaient accéléré l’effondrement du peuple Maya, mais les dernières données publiées dans cette nouvelle étude fournissent l’aperçu le plus complet et le plus détaillé des régimes de précipitations du centre géographique du territoire Maya.

 

L’équipe a estimé les précipitations historiques dans les terres de basse altitude du territoire Maya en mesurant les isotopes d’oxygène incorporés dans la stalagmite à partir de l’eau de pluie qui s’est écoulée dans la grotte. Les niveaux de précipitation ont ensuite pu être associés à des dates spécifiques en mesurant le ratio d’isotopes radioactives présents dans la stalagmite.

 

« Nous parlons d’une histoire complexe, et nous n’avons pas encore cerné tous les détails pour le moment » a déclaré Douglas Kennett. D’après lui, des précipitations inhabituelles ont encouragé un boom de la population entre 440 et 600 après JC. La stalagmite semble aussi suggérer qu’il y a eu des conditions relativement sèches entre 660 et 1000 après JC, ce qui correspond à une période d’instabilité politique – reflétée par la prolifération rapide de monuments en pierre érigés par différents dirigeants.

 

Une datation exacte

 

« Je pense que l’une des principales contributions de cette étude est la précision et l’exactitude de la datation de ces éléments » a déclaré David Hodell, un paléo-climatologue de l’Université de Cambridge, qui a présenté certaines des premières données à soutenir la théorie du changement climatique comme facteur du déclin des Mayas. Il s’est émerveillé de la marge d’erreur de Douglas Kennett de 1 à 17 années –comparée aux 100 années de marge d’erreur de la plupart des efforts de datation carbone précédents.

 

De nombreux archéologues pensent que l’effondrement de la civilisation Maya s’est probablement traduit par un émiettement sur cent ans de nombreuses villes dans un grand périmètre géographique.

 

Jason Yaeger, un archéologue de l’Université du Texas à San Antonio a déclaré que cette étude « était un pas important en avant » pour inspirer des projets similaires dans différents sites de toute la région.

 

« Je suis convaincu que la sécheresse a eu quelque chose à voir » avec l’effondrement de la Maya, a ajouté David Webster, un anthropologue de l’Université de Pennsylvanie, qui n’a pas été impliqué dans l’étude.

 

Cependant, les précipitations relatives déduites de l’analyse de la stalagmite devraient aussi être comparées aux précipitations réellement enregistrées, qui sont disponibles pour le segment moderne de la stalagmite.

 

David Stahle, un paléo-climatologue de l’Université de l’Arkansas à Fayetteville, a qualifié la stalagmite d’archive climatique « super-incroyable », mais il reste néanmoins sceptique quant à l’association faite par l’équipe entre le changement climatique et les archives culturelles. Il a cependant déclaré que l’étude pourrait avoir des implications importantes pour la modélisation climatique, parce qu’elle donne une preuve supplémentaire du fait que des sécheresses extrêmes –dépassant de loin l’expérience moderne- pourraient s’être produites il y a plus de 1000 ans.

 

« Cela demande une explication » a déclaré David Stahle. « Le changement climatique anthropogène nous fera-t-il revenir à un régime comme celui-là ? ».



Voir aussi :
 - Le rapport du GIEC ne donne pas de grandes lignes directrices économiques
 - Le temps manque pour atteindre l’objectif de réduction du réchauffement climatique

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche