sante alimentation
Santé - Alimentation - Recherche

L'ANSES reconnait l'absence de bénéfice nutritionnel de l’Aspartame 
L'ANSES reconnait l'absence de bénéfice nutritionnel de l’AspartameL'ANSES reconnait l'absence de bénéfice nutritionnel de l’Aspartame
Le 19 Juin dernier, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a publié une note d’étape concernant les « bénéfices et risques nutritionnels des édulcorants intenses » pour les femmes enceintes.

Le 19 Juin dernier, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a publié une note d’étape concernant les « bénéfices et risques nutritionnels des édulcorants intenses » pour les femmes enceintes.

Selon l’organisme, il y a clairement « une absence de bénéfice nutritionnel » à consommer ces produits.


Publicité

Le RES se félicite de cette prise de position qui correspond à ce qu’il avait plaidé lors de son audition le 4 avril 2012. Le réseau regrette toutefois que l’ANSES n’aille pas jusqu’au bout de sa logique, puisque, dans la mesure où cette substance n’a pas de bénéfice nutritionnel, le risque est encore moins acceptable. Or celui-ci est suffisamment démontré, selon le RES, par l’étude d’Haldorsson publiée en septembre 2010 dans une revue de référence, l’American Journal of Clinical Nutrition, peut on lire dans un communiqué de presse.

L'ANSES reconnait l'absence de bénéfice nutritionnel de l’Aspartame

En effet, l’étude menée auprès d’une très large cohorte de 59 334 femmes enceintes danoises met clairement en évidence que le risque de naissance prématurée augmente à partir de la consommation d’une boisson gazeuse avec édulcorants par jour (+ 27%). De plus, l’augmentation est de + 78% au dessus de 4 consommations.

« Ce phénomène n’est pas retrouvé pour la consommation de boissons gazeuses sans édulcorants. Ce sont donc les édulcorants qui sont en cause. Il est donc absurde de vouloir attendre d’autres preuves, dans la mesure où le risque est bien caractérisé et qu’il concerne une fraction importante de la population, les femmes enceintes, dont 71,8 % consomment de l’aspartame pendant leur grossesse selon le rapport de l’ANSES », explique le RES.

Pour le RES, plusieurs données doivent conduire l’ANSES à ne pas s’en tenir à l’appréciation sur le bénéfice nutritionnel mais à s’exprimer publiquement sur le sujet du risque lié à l’aspartame, à savoir :

·         La prévention du diabète gestationnel doit avant tout passer par une stratégie transversale sur la qualité nutritionnelle de l'alimentation et la prévention de l'exposition aux polluants diabètogènes, comme les perturbateurs endocriniens, et certainement pas par la promotion de la consommation d’édulcorants intenses.

·         Le risque cancérogène est par ailleurs suspecté à partir des études sur le rat et la souris menées par l’Institut Ramazzini. Sur la base de ces études, en appliquant les règles habituelles en la matière, la Dose Journalière Admissible (DJA) devrait être abaissée d’un facteur 2000. L’actuelle DJA devrait de toute façon être invalidée car elle repose sur des études de fabricants pour lesquelles les preuves de fraude sont avérées.

Notons que pour l’heure, l'agence va poursuivre son travail d'évaluation des bénéfices et risques nutritionnels des édulcorants intenses pour toutes les tranches d'âge de la population générale.


Voir aussi :
 - Les cadavres des victimes du virus Ebola jetés dans les rues au Libéria
 - Se protéger d’Alzheimer en changeant d’hygiène de vie

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualités du jour
 - Toutes les actualités sur ce thème

Partager  
 
     


Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche