Nanotechnologies les OGM de l’infiniment petit ? - 21 mars 2007 - 16:27 (Par Salim A. Bourras)


Nanotechnologies les OGM de l’infiniment petit ?

Les nanotechnologies sont annoncées comme une révolution scientifique qui permet de manipuler la matière atome par atome. Cependant l’orientation des recherches et leurs applications potentielles sont loin de faire l’unanimité et laisse craindre certaines personnes de se retrouver avec une nouvelle polémique de type OGM. En France, ce n’est que depuis peu que les autorités portent un regard élaboré sur le sujet.

Dans leur définition première les nanotechnologies sont un ensemble de techniques, processus et produits qui visent la réalisation, l'étude et la manipulation, à l'échelle des atomes et molécules, de structures, systèmes ou objets dont la taille typique est inférieure à 100 nanomètres (10-9 m) On perçoit aussi que cette technologie se situe à l'interface de la biologie, de la chimie, de la physique, de la science des matériaux et de l'informatique puisqu’elle a vocation à permettre de contrôler et de manipuler de façon précise et « individuelle » des atomes et les matériaux qui résultent de leurs « assemblages » (voir aussi le dossier « nanotechnologies » de Tranversales avec l'article « Trois questions à Remy Mosseri », (www.grit-transversales .org) et le rapport du Comité de la prévention et de la précaution (CPP) qui donne une définition technique des nanotechnologies très élaborée).

Cependant cette définition technique ne suffit plus depuis que les nanotechnologies sont intrinsèquement liées aux technologies convergentes NBIC (nanotechnologies - biotechnologies - technologies d'information - sciences cognitives/neurosciences). Ces technologies sortent définitivement de la sphère de la science fondamentale pour s’inscrire dans des applications diverses, aussi bien sur la matière inerte que sur la matière vivante. Deux des nanomatériaux les plus connus sont les fullerènes et les nanotubes de carbone.

Pour les promoteurs de ces technologies, les potentiels sont énormes et concernent : les technologies de l'information et de la communication (stockage de données, nanoélectronique, transistors, nanolithographie, cryptographie, semi-conducteurs, circuits intégrés) ; la microélectronique et l'informatique sont les secteurs les plus marqués par l'implication des grands groupes industriels ; le militaire (nouvelles armes, vêtements, équipements, amélioration de la performance humaine) ; les technologies médicales (chirurgie, implants bioactifs, neuroprothèses8, puces à ADN, tests pour la détection des prédispositions génétiques, détecteurs de phénomènes pathologiques, thérapies, vecteurs intelligents pour délivrer des médicaments sur place) ; les technologies de l'énergie : économies d'énergie, isolation, éclairage, énergies renouvelables, cellules solaires photovoltaïques) ; les écotechnologies (dépollution des eaux et des sols) ; les technologies de sécurité (capteurs ; Radio Frequency Identification Devices, étiquettes Electroniques) ; les technologies de transport, des matériaux de construction ; les textiles (sport, armée) ; les cosmétiques (crèmes solaires, rouges à lèvres) ; la chimie ; et enfin l'alimentation (étiquettes numériques).

Cependant, les promesses du marché risquent, comme pour les OGM, de reléguer les questions de biosécurité, de risques sanitaires et environnementaux, et d’éthique au second plan. Selon Claude Weisbuch, physicien et directeur de recherches au CNRS et à l'Ecole polytechnique, « en général, les risques associés aux aspects nouveaux des nanotechnologies sont bien sûr à traiter de la même manière que toute les autres activités scientifiques, technologiques, industrielles (qui ne sont pas en butée par rapport a ce qu'il conviendrait de faire, on peut en convenir !): protection des opérateurs lors de l'élaboration, identification des risques (dangerosité et exposition) des utilisateurs, recyclage des objets en fin de vie ». L'émergence des nanotechnologies a d'ores et déjà suscité de nombreux débats en France, formels ou informels, auxquels ont contribué de nombreux acteurs.

Il faut savoir que les nanotechnologies représentent des enjeux financiers très important qui en 2003 était déjà de l’ordre de 3.5 milliards d’euros, tous pays confondus, avec un taux de croissance de 40% par an (selon un rapport de publié en 2004 par la Royal Society & The Royal Academy of Engineering), un budget prévu de plusieurs milliards d'euros dans le nouveau Programme Cadre de Recherche et Développement (PCRD) de l'Union Européenne, et un nombre de brevets qui a quadruplé entre 1995 et 2001 (selon le rapport du Comité de la prévention et de la précaution CPP), et enfin un taux de croissance à deux chiffres pour les publications et un chiffre d'affaires mondial estimé à 1000 milliards de dollars d'ici à 2015 (selon l’appel à projets de 2005, du programme national en nanosciences et nanotechnologies PNANO).

Retrouvez toutes les actualités de l'environnement, du développement durable et de la santé du jour

Vous aussi réagissez sur les actualités de l'environnement, du développement durable et de la santé

Lire aussi sur ce sujet les actualités suivantes :

  • Pas d'article sur ce sujet

Réagir à cet article, donner son opinion ?
Cliquer ici
Recevoir la newsletter de l'environnement ?
Cliquer ici
Lire tous les articles liés à cette thématique ?
Cliquer ici

Tous les lundis, les actualites condensées de l'environnement

Actualités en environnement écologie et développement durable

Actualités news environnement avec les informations et les nouvelles en environnement et le journal de l'écologie avec les nouveautés du développement durable.

Le journal gratuit des actualités de l'environnement, de l'écologie et du développement durable.
Sans encre ni papier pour préserver au mieux l'environnement.



Mentions légales | Charte publicitaire | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Environnement Webmasters | Recommander ce site
Nous contacter | Avis de nos lecteurs

  Actualités News Environnement

Actualités et actus quotidiennes en environnement développement durable et santé : plus de 25.000 abonnés reçoivent la lettre des actualités hebdomadaires gratuites de l'environnement. Plus de 3.000.000 visiteurs uniques en 2012.

Lire la dernière Newsletter
S'inscrire à la Newsletter gratuite
L'avis de nos lecteurs
Envoyer un communiqué de presse

La section santé de ce site adhère aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici. Les informations fournies dans cette section sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le lecteur et les professionnels de santé.



Publicité


Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement


Partenaires des actualités de l'environnementLesNewsdunet
Tous les partenaires d'Actualités News

Passionnés de cinéma, retrouvez des films à télécharger sur megavod.fr. Il vous suffira d'opter pour le long-métrage à télécharger de votre choix.



Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche